À Zulia, les pluies font des ravages dans plusieurs municipalités

Au cours de l’après-midi de ce mardi dans l’Etat de Zulia, les pluies intenses et les vents d’ouragan ont provoqué divers effets, obligeant les autorités de sécurité à fermer temporairement, pendant une demi-heure, la circulation sur le Pont sur le Lac.

Les vents de l’ouragan ont fait tomber le toit du marché municipal de La Cañada de Urdaneta ; Ils ont également provoqué des inondations dans des secteurs de Perijá et touché plusieurs maisons sur pilotis à Ceuta et San Timoteo, dans la municipalité de Baralt.

La nouvelle a été confirmée par le commandant Benito Mendoza, directeur de l’administration de la protection civile et des catastrophes (Pcad) de l’entité, qui a assuré que « immédiatement, une attention a été portée aux incidents dus aux fortes pluies survenues à Zulia ; Y ont participé les entités rattachées au gouvernement de Zulia, la police municipale de La Cañada de Urdaneta, les pompiers, la police nationale bolivarienne et le corps de police de l’État de Zulia.

Selon Mendoza, grâce aux mécanismes de surveillance et de contrôle déployés dans les zones à risque, une réponse efficace a été apportée aux secteurs touchés. Il a souligné qu’il n’y avait eu que des dégâts matériels.

Mendoza a affirmé que tout le personnel avait été déployé dans les zones d’urgence et que la situation était contrôlée.

De même, la pluie et le vent ont enlevé le toit de plusieurs terrains de sport et renversé des poteaux électriques, laissant des secteurs sans service ; En outre, il y a eu des pannes de connectivité Internet dans de nombreux secteurs.

Dans la juridiction de La Cañada, les dégâts les plus importants se sont produits dans la paroisse de Chiquinquirá, plus précisément dans les secteurs de La Ensenada et Palmarejo. Le prononcé officiel des autorités est attendu pour la quantification des pertes matérielles.

Les utilisateurs des réseaux sociaux ont également signalé des chutes d’arbres et des explosions de transformateurs dans divers secteurs de Maracaibo. Un tronçon de la route Lara-Zulia était obstrué par un arbre.

À Baralt, des vagues inquiètent les populations palafitiques

Dans les villes d’eau de San Timoteo et Ceuta, dans la municipalité de Baralt, il y a eu une alarme générale, en raison des vagues sur les côtes, une situation qui a déclenché l’alerte aux autorités de l’État de Zulia, bien qu’il n’y ait pas encore de rapports officiels.

Les maisons de ces communautés sont construites comme des maisons sur pilotis, d’où les eaux sont passées du calme au tonnerre, chose inhabituelle.

Pour cet après-midi, la pluie a continué avec moins d’intensité dans toute la région de Zulia et selon les récentes prévisions de l’Institut national de météorologie et d’hydrologie (Inameh) il y a des noyaux convectifs produisant de la pluie ou des averses, certaines accompagnées d’activité électrique sur les états de Zulia, Trujillo, Rush et portugais ; le reste du pays partiellement nuageux et quelques zones claires.

À Cabimas Rixi Hernández, le directeur municipal de la protection civile (PC), a indiqué avoir reçu des informations sur deux maisons aux toits effondrés dans le secteur de Barrio Obrero et une maison inondée dans le secteur de Guabina, où le trop-plein de drainage dans la zone était également enregistré. .

Il a également plu dans la sous-région de Perijá

La forte tempête avec des vents d’ouragan a surpris la municipalité de Perijá.

Même si cela n’a pas duré longtemps, le vent fort a joué son rôle tandis que la pluie assombrissait la vue des pilotes.

Selon des versions préliminaires diffusées sur les réseaux, les autorités restent vigilantes à toute actualité.

Sur la route de l’aéroport de La Chinita, un grand arbre a cédé, comme le rapporte la Protection civile sur sa plateforme numérique.

★★★★★