Défaite et adieu! América de Cali est tombée aux mains de Cerro et a dit au revoir à la Copa Libertadores

25 Mai 2021-21: 23



Pour:

Elpais.com.co

América a fait ses adieux à la Copa Libertadores mardi après une chute 1-0 au stade La Nueva Olla d’Asunción contre le Cerro Porteño, mais continuera son parcours en Coupe d’Amérique du Sud, occupant la troisième place du groupe H.

Dans l’autre match à l’issue de la phase de groupes, l’Atlético Mineiro a battu
Deportivo La Guaira 4-0, un résultat qui a ratifié les Brésiliens en haut de la zone, avec 16 points, et a laissé les Vénézuéliens à la dernière place, avec 3 points.

Cerro Porteño, avec 10 points, accompagne Mineiro au deuxième tour des Libertadores, tandis qu’América, troisième avec 4, «tombe» au huitième du Sud-américain.

Ce mardi à Asunción, les premières minutes ne montraient qu’une seule équipe sur le terrain. Les Paraguayens ont joué avec aisance, et sans complications ont ouvert le score grâce à Enzo Giménez (5e), ​​qui a dépassé la marque d’Héctor Quiñones et a battu Joel Graterol.

Les Reds se sont réveillés presque instantanément et ont réussi à égaliser le match dans un double tir de Santiago Moreno et Yesus Cabrera, qui ont trouvé les mains de Jean. Moreno pourrait aussi le faire à la 28e minute, mais il a relancé le ballon.

L’Amérique a pris le contrôle du jeu et est bien arrivé sur les côtés, surtout sur la droite, mais n’a pas bien terminé les actions. Et donc la première partie du jeu a expiré.

Pour l’étape complémentaire, l’équipe Jersson González a pris l’initiative à la recherche d’un match nul, comme prévu, puisqu’une victoire l’a placée en huitième de Libertadores, un tournoi dans lequel elle a été finaliste à quatre reprises.

Les «Diables» se sont approchés de l’arche locale avec des propriétés, qui ont maintenu l’ordre à l’arrière et fermé les espaces à l’adversaire.

Pressé pour le but, Jersson a envoyé Duván Vergara, Luis Sánchez et Díber Cambindo sur le terrain, qui ont gardé le scénario dans l’attaque, mais il était difficile d’arriver avec suffisamment de clarté pour marquer le but.

L’Amérique n’a jamais baissé sa garde, a insisté de diverses manières pour aller au but des Paraguayens et a même couru des risques dans la marque au milieu de terrain, mais son effort n’a pas été suffisant.

Cerro a su tenir bon et à la fin, il a remporté une victoire qui l’a mis au tour suivant, tandis que l’Amérique a clôturé une mauvaise campagne, avec une seule victoire, un match nul et quatre défaites.

Le chemin des «Diables» continue sur le Suramericana.

★★★★★