Dia do Saci: le Halloween brésilien

Halloween est une fête traditionnelle célébrée dans les pays anglo-saxons comme les Etats-Unis, l’Angleterre ou encore le Canada. Bien qu’elle soit répandue dans le monde entier, certains pays comme le Brésil ont décidé de créer et de célébrer leur propre fête. Il a été appelé Dia do Saci. Découvrons ensemble tous les détails sur cette fête d’Halloween made in Brésil

Saci, le personnage mythique de l’Halloween brésilien

Au Brésil comme en Amérique, vous aurez certainement besoin d’un déguisement Halloween couple pour célébrer cette fête.  Malgré ce point de convergence, l’histoire derrière l’Halloween américain reste très différente de celle de l’Halloween brésilien. Celui-ci tirerait ses origines d’un personnage culturel local nommé Saci. C’est cet individu qui est le symbole mythique du folklore brésilien.

Il aurait fait sa première apparition dans les mythes transmis par les personnes appartenant au peuple Tupi-Guarani. D’après la légende, Saci est un jeune homme basané qui aurait perdu une jambe lors de la capoeira. Il a un faible pour la pipe et est constamment vêtu d’un bonnet qui lui confère le pouvoir de disparaître et d’apparaître en tout lieu.

Aux yeux de la communauté, Saci est un être méchant et particulièrement dangereux car n’hésite pas à s’accaparer des biens des autres. Il est également détesté car il fait sortir les animaux domestique et crée le trouble partout où il passe.

Par ailleurs, d’après la légende, Saci réalisera le souhait de la personne qui parviendra à l’attraper ou à lui dérober son bonnet plein de pouvoir.

Comment Dia do Saci est devenu l’Halloween Brésilien ?

La fête d’Halloween a menacé de s’emparer des cultures de nombreux pays du monde. Pour l’empêcher,  les autorités brésiliennes  ont décidé de riposter de la plus belle des manières. En 2003, il a été voté une loi instituant la commémoration de la légende Saci.

Fixée le 31 octobre de chaque année, ce jour de Saci est alors venu parfaitement contrecarrer le succès d’halloween qui se faisait de plus en plus ressentir.

Le Dia do Saci est une fête folklorique brésilienne qui est célébrée dans tout le pays, particulièrement dans le département de Sao Paulo. Bien qu’elle soit relativement différente d’Halloween, cette fête célèbre par des accoutrements qui semblent rappeler la fête des samins.

Comment est célébrée Dia do Saci ?

L’influence de la télévision a fortement contribué à l’expansion d’Halloween dans le reste du monde. Halloween made in Brésil semble également s’inspirer de la version originelle de cette célébration. Toutefois, la tradition américaine des enfants qui toquent aux portes des maisons du quartier avec la formule « bonbons ou farce » est peu courante au Brésil (voir même pas).

En effet, dans les rues de Sao Paulo, de Brasilia ou encore de Rio de Janeiro, les participants se contentent de se déguiser en personnages suscitant la peur. Les plus récurrents sont :

  • Les sorcières
  • Les zombies
  • Vampires
  • Squelettes

L’accent est mis sur le maquillage afin de véritablement donner au déguisement l’effet recherché (avoir un look effrayant).

Halloween à la brésilienne ne met pas suffisamment en avant son personnage mythique qui est Saci. Ce dernier est souvent représenté par une simple citrouille ou même par un sceau destiné à recevoir les friandises. C’est l’un des reproches que l’on peut faire à l’Halloween brésilien.

Mais en fait… d’où vient Halloween ?

Comme chaque année, le mois d’octobre est clôturé par la célébration d’Halloween dans plusieurs pays du monde dont la France. Si les participants à cette fête sont nombreux, très peu en connaissent les origines.

Halloween viendrait  de la fête celtique des Samains. Celle-ci était célébrée il y a plus de 2 500 ans aujourd’hui. À l’époque, cette fête était organisée pour célébrer la fin de l’année et l’entrée dans la nouvelle.

D’après les ancêtres celtes, la nuit des Samains était spéciale car les frontières le monde de l’au-delà et celui des vivants étaient ouvertes. De ce fait, les esprits maléfiques pouvaient venir troubler la tranquillité des Hommes.  La fête des Samains sera progressivement remplacée par la Tous Saint de l’église catholique.

C’est grâce aux immigrants irlandais et écossais qu’Halloween deviendra la fête que nous connaissons aujourd’hui. Ces derniers se sont installés en Amérique emportant avec eux leurs comptes et légendes. Depuis lors, cette fête est célébrée aux Etats-Unis, au Canada, en Grande Bretagne…

Pourquoi se déguise-t-on pendant les soirs d’Halloween ?

Costume de sorcière, vampires, fantômes… Les déguisements portés par les célébrants d’Halloween ne sont pas anodins. Ils tirent également leur origine de la fête des Samains.

Pour repousser les entités de l’au-delà qui s’aventurent à venir troubler leur tranquillité, les celtes arboraient des costumes effrayants afin de faire peur aux visiteurs. D’autres celtes se déguisaient pour se faire passer pour les monstres et éviter ainsi d’en rencontrer.

C’est pourquoi aujourd’hui Halloween et déguisements effrayants vont ensemble.

En résumé,

Halloween est une fête qui s’est répandue dans de nombreux pays du monde. Les brésilien l’ont adopté mais l’on adapté à leur culture, c’est ainsi que Dia do Saci a vu le jour. L’histoire derrière le personnage emblématique de cette fête est inspirée des légendes locales. Toutefois, sa célébration reste à la limite identique à celle d’halloween connue de tous.

★★★★★