Drapeau du Venezuela : Signification

En 1797, Manuel Gual et José María España, qui complotaient pour renverser la domination espagnole dans ce qui est aujourd’hui le Venezuela, ont proposé un drapeau complexe avec les couleurs blanc, jaune, bleu et rouge. En 1801, le leader révolutionnaire Francisco de Miranda a choisi le rouge, le jaune et le bleu pour son drapeau, bien que cinq ans plus tard, il ait préféré le noir, le rouge et le jaune. Diverses combinaisons de couleurs sont apparues par la suite, de même que différentes explications de leur symbolisme.

Miranda n’a pas réussi à libérer le Venezuela, mais les Vénézuéliens l’honorent comme le créateur de leur drapeau national. Lorsque l’indépendance a été proclamée le 5 juillet 1811, le drapeau comportait des bandes inégales jaune-bleu-rouge et un canton blanc présentant un emblème complexe. Des variantes de ce dessin ont été utilisées pendant la guerre qui se poursuivait avec l’Espagne. Le 6 octobre 1821, le tricolore a été adopté par la Grande Colombie, une nation qui a ensuite été divisée en trois pays : le Venezuela, la Colombie (y compris le Panama) et l’Équateur. Tout au long du XIXe siècle, le nombre d’étoiles (un symbole introduit en 1817) et les armoiries nationales ont varié. Cela reflète en partie les luttes entre les partisans d’une forme de gouvernement centraliste ou fédéraliste.

Drapeau du Venezuela (1864-2006).
Le dessin de base de l’actuel drapeau vénézuélien a été déterminé par une loi du 28 mars 1864. Son arc d’étoiles représente les provinces d’origine. Le blason utilisé sur le drapeau du gouvernement et des autorités militaires comporte une gerbe de blé, un cheval blanc, une panoplie d’outils, d’armes et de drapeaux, deux cornes d’abondance et des branches de laurier et de palmier attachées par un ruban.

Le drapeau a subi quelques changements mineurs en 2006, qui ont été introduits le 7 mars. Tout d’abord, une huitième étoile a été ajoutée aux sept existantes sur le drapeau pour répondre au souhait du héros national Simón Bolívar : elle représente la province historique de Guayana. En outre, les détails des armoiries ont été modifiés, et le nom du pays est devenu « República Bolivariana de Venezuela » (« République bolivarienne du Venezuela »).

★★★★★