Evandro Carlos Jardim parmi les maîtres de la gravure mondiale – Jornal da USP

Grossmann met en lumière deux expositions spéciales qui présentent l’histoire de la gravure à l’Instituto Tomie Ohtake

Par Leïla Kiyomura

« Le dessin a envahi la ville de São Paulo », prévient le professeur Martin Grossmann dans sa chronique Dans la culture, le centre est partout, sur Radio USP. Il cite l’exposition personnelle de Sandra Boeschenstein, au Centro Maria Antonia de l’USP, une artiste suisse mise en avant dans la chronique précédente. « L’artiste travaille non seulement avec le papier et les techniques de dessin traditionnelles, mais innove aussi. Ça va plus loin, en faisant interagir l’art et la science », souligne-t-il.

Le professeur suggère deux autres expositions spéciales qui se trouvent à l’Instituto Tomie Ohtake. Brouillard, d’Evandro Carlos Jardim, artiste et professeur au Département d’arts plastiques de l’USP, rassemble une série de dessins qui ont été construits, comme le soulignent les commissaires Paulo Miyada et Diego Mauro, à partir d’une seule matrice de cuivre. En observant les images, Grossmann perçoit Jardim comme un chroniqueur graphique sensible de la ville.

L’Instituto Tomie Ohtake inaugure également, ce vendredi 2, l’exposition de Vienne. « Le rhinocéros : cinq siècles d’estampes du musée Albertina est composé de 154 œuvres de 41 artistes de la Renaissance au Contemporain. Outre Evandro Carlos Jardim, le public entre en contact avec d’autres grands maîtres de l’histoire de l’art mondial depuis Andrea Mantegna, qui apporte les estampes les plus anciennes de l’exposition, Albrecht Dürer, Rembrandt, Goya, Canaletto, Toulouse Lautrec, Edvard Munch, Paul Klee, Pablo Picasso, Henry Matisse, Marc Chagall, même Andy Warhol et Kiki Smith, entre autres.

Martin Grossmann invite tous les lecteurs/auditeurs à le consulter : « C’estvraiment quelque chose à voir. Incontournable ». L’Instituto Tomie Ohtake est situé Avenida Faria Lima, 201, avec entrée Rua Coropés, 99, du mardi au dimanche, de 11h à 20h, entrée gratuite.


Dans Culture, le centre est partout
La chronique Na Cultura o Centro est partout, avec le professeur Martin Grossmann, diffusée tous les mercredis à 9h30, sur Rádio USP (São Paulo 93,7 FM ; Ribeirão Preto 107,9 FM) et aussi sur Youtube, avec la production de Jornal da USP et TV USP.

.

.

★★★★★