Familles de production au secret à Barinas en raison de l’effondrement d’un pont

Entre mercredi soir et jeudi matin, l’effondrement du pont Las Doradas, situé dans la municipalité de Bolívar, a été signalé en raison de l’augmentation du débit de la rivière Calderas.

Cette situation a touché plus de 140 familles de producteurs de la zone, qui ont été laissées au secret en raison de l’effritement de la structure.

Les pluies dans les Andes vénézuéliennes ont provoqué des inondations dans les rivières des municipalités de Bolívar et Pedraza de l’État de Barinas.

La protection civile et le service d’incendie de l’entité se sont rendus sur place pour apporter un soutien aux communautés.

Rita Rojas, une habitante de la région, a indiqué que le pont suspendu est la voie empruntée par les villages de Las Doradas, Cerro Azul, Filo Cuchillo, El Caraño, Las Pailitas, entre autres, pour obtenir les articles qu’ils produisent.

« Il y a eu l’effondrement du pont suspendu sur la rivière Calderas, qui relie plusieurs fermes qui produisent de la viande, du lait, du fromage et de l’agriculture ; et maintenant nous sommes au secret, nous avons donc besoin du soutien de toutes les autorités », a-t-il déclaré.

Il a mentionné que les agences de prévention ont répondu à l’appel dès l’aube, ainsi que le maire, Mayra Jaramillo et le gouvernement régional.

Le gouverneur, Sergio Garrido, s’est rendu sur les lieux et a demandé au président Nicolás Maduro de l’aider à traiter l’affaire.

Inondations signalées à El Chuponal

De plus, à Pedraza, le débit des rivières Canaguá, Acequia et El Pagüey a également augmenté, ce qui a alarmé les habitants des secteurs environnants.

Cependant; le commandant du service d’incendie de Pedraza, Demetrio Peña, a indiqué que la surveillance correspondante avait été effectuée avec le soutien de la police d’État de Barinas dans les zones à risque d’inondation.

Il a indiqué que dans le hameau d’El Chuponal, il y avait des inondations dans certaines maisons mais dans une moindre mesure.

«Nous étions vigilants et faisions les veilles pertinentes. Aucun dégât n’a été signalé, seulement des inondations dans certaines maisons dues à la crue des rivières. Nous restons vigilants dans les différentes communautés pour apporter le soutien nécessaire », a déclaré Peña.

La construction de gabions avance à Socopó

En attention aux zones touchées par les pluies dans l’état des plaines, le ministère des Travaux publics, avec la Barinesa Socialist Infrastructure Corporation, le bureau du maire et ZODI-32, a commencé la construction du mur de soutènement.

De plus, l’arrachage des arbres dans le lit des murs est effectué, et l’excavation est effectuée à la main pour la fondation des paniers de gabions de 25 mètres cubes.

Dans le cadre des travaux, la sélection, la manutention et l’empilement de la pierre pour les blocs rocheux, le désherbage des gamelotes et la fondation des gabions sont également effectués.

De la même manière, le transport de matériel intégral a été effectué pour conditionner certaines routes affectées, laissant les espaces libres de boue et de débris.

Ces travaux sont réalisés au profit des secteurs Las Flores, Mirí, La Florida, El Carmen, El Marqués, Libertador, La Victoria et Pueblo Nuevo.

Il y a le déploiement de toute la machinerie lourde et du personnel nécessaires, tant des institutions concernées que de la commune Ezequiel Zamora, producteurs privés, rejoignant également le pouvoir populaire.

★★★★★