Gustavo Petro a présenté la nouvelle direction militaire et policière

Le président de la Colombie, Gustavo Petro, a présenté ce vendredi les membres qui composeront toutes les composantes des Forces armées de la nation Nouvelle-Grenade, ainsi que les membres des forces de police.

L’acte a eu lieu dans les locaux du ministère de la Défense, où le président Petro a affirmé que les nouveaux membres de la direction militaire et policière auront pour tâche de garantir « le respect des droits de l’homme et des libertés civiles ».

Il faut rappeler qu’avant d’assumer la présidence – le 7 août – ; le président actuel avait déjà nommé Iván Velásquez au poste de ministre de la Défense du pays.

« Nous présentons la nouvelle direction qui va diriger la Force Publique avec les objectifs de la politique de #Sécurité humaine que nous avons promis et que nous voulons mettre en pratique et évaluer le moment venu, pour connaître son efficacité en termes de garantie de paix et de réduction de la violence », a rapporté le compte Twitter de la présidence colombienne.

« La Sécurité Humaine doit non seulement disposer d’informations opérationnelles militaires mais aussi d’informations sociales, et elle doit être intégrée non seulement par la Force Publique mais aussi par des institutions à responsabilité sociale », a-t-il ajouté lors de l’acte.

Ce concept implique que les conseils de sécurité « n’appartiennent pas seulement à la Force publique, mais aussi à une série d’institutions qui peuvent jouer un rôle clé, sans être armées, dans la solution de la violence au Chocó ».

Ainsi, le chef de l’État a affirmé que la violence dont le jeune est le « protagoniste, que ce soit comme victime ou comme agresseur, peut être sensiblement réduite s’il existe des formes beaucoup plus attractives pour la vie du jeune ou pour le la vie de Chocó que l’activité illicite. ”.

Compte tenu de cela, le président colombien a nommé le général de division Elder Fernán Giraldo Bonilla au poste de commandant général des forces armées; tandis que le vice-amiral José Joaquín Amézquita a été nommé chef d’état-major interarmées du corps militaire.

Pour sa part, le général de division Luis Mauricio Ospina a été nommé commandant de l’armée colombienne, tandis que le vice-amiral Francisco Hernando Cubides occupera le poste de commandant de la marine nationale.

Au cours de l’acte, le président Petro a également annoncé les nouveaux membres de la police colombienne, qui seront dirigés par le général de division Henry Sanabria, qui occupera le poste de directeur général de l’institution.

De son côté, le général de brigade, Yackeline Navarro – qui occupait le poste de directeur national de l’éducation policière -, a été nommé directeur général adjoint de la police.

« Nous ne regardons pas les pensées politiques, nous sommes intéressés à ce que cette Force Publique soit professionnelle dans tous les sens du terme, qu’elle puisse valoriser ses hommes et ses femmes de base, nous voulons une politique de dignité et d’amélioration de la qualité de vie des des familles de militaires et de policiers », a affirmé le président colombien.

★★★★★