Ils développent un élevage régénératif à Lara

Ce mercredi, un projet d’élevage régénératif a été présenté dans l’Etat de Lara, qui permet de garantir des pâturages pour le bétail et de réduire les effets de l’activité sur l’environnement.

Dans des déclarations diffusées par Venezolana de Televisión, le vice-ministre de la communalisation de la science pour la production, Salvador Lugo, a expliqué qu’il s’agit d’un « projet scientifique et technologique avec application dans la production, à travers l’élevage régénérateur pour atténuer les effets du changement climatique. de l’agriculture et bétail.

L’activité a eu lieu dans la municipalité de Pedro León Torres, plus précisément à Hacienda La Bendición, qui compte 300 hectares et 150 têtes de bétail.

Le gouverneur, Adolfo Pereira, a souligné que cette initiative est directement liée à la protection de l’environnement et au cinquième objectif du Plan de la Patria.

Le projet est financé par le Fonds pour la science et la technologie, et son responsable, Andrés Kowalski, a indiqué qu’avec le projet, ils cherchent à accumuler de la matière organique dans le sol et à ce qu’elle se régénère en captant l’eau et le dioxyde de carbone (CO2).

La projection est que pour chaque année d’hectare, jusqu’à 16 tonnes de CO2 peuvent être accumulées, par rapport à l’augmentation du pourcentage de matière organique.

À cet égard, le président de la République, Nicolás Maduro, a ordonné de préparer les projets qui réussissent au Venezuela pour les présenter à la Conférence contre le changement climatique (COP) qui se tiendra en novembre en Égypte.

« Puisse le Venezuela apporter des solutions pour la terre, la vie et sauver l’espèce humaine », a-t-il souligné au cours de la journée de travail.

La 27e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP27) est prévue pour le 18 novembre prochain à Charm el-Cheikh, en Égypte.

★★★★★