Ils ouvriront un centre d’orientation familiale à Santa Teresa del Tuy

Le maire de la municipalité d’Independencia dans la Valles del Tuy, État de Miranda, Rayner Pulido Fuentes, a annoncé la création d’un centre d’orientation familiale (COF), qui fournira des soins à la communauté à risque ou touchée par la consommation de drogues, la consommation excessive d’alcool boissons et l’usage illicite de substances illicites.

L’information a été rendue publique lors de l’installation de la première table de travail au Palais Municipal, situé sur l’avenue Bolívar à Santa Teresa del Tuy, municipalité Independencia (Mir), où étaient présents les directeurs de l’Office national de lutte contre la drogue, la Surintendance nationale Anti -Drogue (Sunad), Direction de la Prévention de la Criminalité (DPD), Bureau Municipal de Lutte contre la Drogue, représentants du Ministère des Affaires pour la Paix, du Secrétariat Municipal du Gouvernement et de la Mission Jeunesse « Robert Serra ».

Pulido Fuentes a soutenu qu’avec la création du Centre d’orientation familiale (COF), sous le précepte d’assurer le bien-être social des familles, une série de services seront offerts à la communauté, tant dans le domaine de la prévention que de l’attention. aux personnes dépendantes à la consommation de drogues et de substances éthyliques.

Ils se battent pour garantir le bien-être social

Le maire Rayner Pulido Fuentes prévoit que le Centre d’orientation familiale (COF) de Santa Teresa offre des soins dans le domaine de la prévention communautaire ; orientation et soins initiaux; aider et soigner les personnes ayant différents problèmes de toxicomanie ou familiaux; De plus, la formation des préventeurs communautaires.

« Notre objectif est d’apporter la protection nécessaire à toute la ville d’Independencia, car avec ce Centre d’Orientation Familiale (COF), nous entendons répondre à de nombreux jeunes de cette commune (…) Du gouvernement municipal, nous continuerons à travailler pour garantir le bien-être de chacun de nos habitants et leur offrir une meilleure qualité de vie », a-t-il affirmé.

Le président municipal a indiqué que le but dudit centre sera de s’occuper des cas familiaux les plus vulnérables, à travers le système des missions sociales et des grandes missions, en plus d’assurer l’attention aux habitants qui présentent des problèmes de toxicomanie et d’abus d’éthyl substances et illégales.

Il a annoncé que ladite institution commencera ses fonctions avec trois modalités de prise en charge : Prévention Communautaire ; Orientation et attention initiale et formation des préventeurs communautaires, qui recevront une formation des responsables de la Surintendance nationale antidrogue (Sunad), en charge du M/G. Richard López Vargas.

les soins seront gratuits

« Ce Centre d’orientation familiale (COF) offrira des soins complets et gratuits aux personnes ayant des problèmes de toxicomanie et à leurs familles. Il fournira des soins initiaux afin de prévenir, d’évaluer, de diagnostiquer et d’orienter Tereseños et d’autres habitants de la sous-région de Tuyera sur la consommation de drogues. Et, plus tard, nous prévoyons d’intégrer à ce noyau la compétence dans la prévention des maladies en général », a annoncé le maire.

Pulido Fuentes a réaffirmé sa conviction qu’à travers ce COF, avec le soutien du Mouvement pour la paix et la vie, l’Office national de lutte contre la drogue (ONA) et d’autres institutions liées à la formation de cette institution, il pourra s’adresser aux citoyens qui sont en situation de vulnérabilité liée à la violence et à la consommation de stupéfiants.

« Notre vision est de contribuer au développement et à l’amélioration des familles, à une culture de paix et de vie sans substances nocives pour la santé de notre population thérésienne », a déclaré le maire.

Ce sera le premier siège de l’axe Tuy

Le Centre d’orientation familiale Santa Teresa (COF) sera la première institution gratuite fondée dans la sous-région Valles del Tuy et le quatrième bureau ouvert dans l’État de Miranda.

« Ce COF fait partie du travail de prévention que nous allons mener main dans la main avec l’ONA, par une équipe de professionnels comprenant : des psychologues, des médecins et des travailleurs sociaux, qui accueilleront toutes ces personnes ayant des problèmes d’usage de psychotropes, de stupéfiants substances, la violence et la délinquance », a déclaré Pulido Fuentes.

★★★★★