Ils proposent de déclarer la Panoja de Oro comme patrimoine culturel

La Commission permanente de la culture et des loisirs, lors d’une réunion ordinaire ce mercredi, a reçu la proposition d’élever le festival de musique Panoja de Oro llanera au patrimoine culturel de la nation, considéré comme le plus grand et le plus important événement du genre où de grandes figures de la chanson créole.

Le président de la commission, le député Cristóbal Jiménez (PSUV/Apure), a indiqué qu’il s’agit d’un festival qui exalte la chanson créole vénézuélienne à travers des concours et des contrepoints, auxquels participent des artistes de tout le pays. Il se déroule à Valle de la Pascua, municipalité de Leonardo Infante dans l’État de Guárico, et rend hommage à la culture du sorgho de maïs depuis 43 ans.

Pour sa part, le député Carlos Tovar (PSUV/Táchira), qui promeut la proposition patrimoniale de Trujillo de la valse Conticinio, a suggéré aux représentants de la Panoja de Oro d’envisager la conception d’un rapport avec mémoire photographique et certaines actions qui ont été entreprises , revue de communiqué de presse de l’AN.

Alors que la présidente de la sous-commission de la culture, la députée Carmen Márquez (PSUV/Anzoátegui), a souligné que Panoja de Oro s’était déjà conformée aux voies régulières pour être déclarée patrimoine culturel municipal et régional et les a exhortés à rejoindre la communauté qui fait partie de de ce festival pour atteindre l’objectif annoncé.

La proposition a été présentée par le président de la Fondation Panoja de Oro, Emmanuel Guevara, et le chanteur de musique créole Rafael Matos, qui ont assuré que ce festival avait déjà une reconnaissance patrimoniale dans la municipalité de Leonardo Infante et dans tout l’État de Guárico.

Les représentants de la Panoja de Oro ont déclaré avoir des écoles de formation pour filles, garçons et jeunes, appelées Panojeritos de Oro, Fundallanura et El Cantaclaro Children’s Festival, qui fait partie du programme scolaire vénézuélien.

Guevara a indiqué que cette année, ils auront la participation de 70 chanteurs de tous styles et de couples de danse créole et académique, de différentes régions du pays.

Enfin, la commission a accepté de rédiger un rapport technique et de transmettre la proposition au conseil d’administration de l’Institut du patrimoine culturel afin de répondre à toutes les exigences nécessaires pour atteindre l’objectif de déclarer la Panoja de Oro comme patrimoine culturel de la nation.

La commission parlementaire a rencontré les représentants de Panoja de Oro

★★★★★