James Rodríguez pourrait revenir dans l’équipe nationale colombienne s’il remplit les deux conditions de Néstor Lorenzo

Les débuts du nouvel entraîneur de la Équipe nationale de Colombie, Nestor Lorenzo aurait lieu au mois de septembre lorsqu’il affronte Guatemala et Mexique, des rencontres qui regrouperont les meilleurs joueurs pour démarrer la nouvelle ère à la tête du tricolore.

À son arrivée sur le territoire colombien, l’entraîneur argentin a été officialisé et lors d’une conférence de presse, il a assuré que dans ses appels, il aurait à la fois des joueurs jeunes et expérimentés, un aspect qui a ouvert la porte à plusieurs hommes tels que James Rodríguez.

Cependant, en faisant référence au milieu de terrain de Cucuta, sans donner plus de détails, il a assuré qu’il le voulait au sein de l’équipe nationale, malgré le fait qu’il n’a pas eu de continuité dans son club actuel, où il a déclaré vouloir partir. Ajouté à sa petite participation au Qualifications pour Qatar 2022, où l’équipe nationale a été exclue de la Coupe du monde.


James Rodríguez lors du tour de qualification avec l'équipe nationale colombienne en direction de Qatar 2022. Photo : Instagram James Rodríguez

James Rodríguez lors du tour de qualification avec l’équipe nationale colombienne en direction de Qatar 2022. Photo : Instagram James Rodríguez

Bien que sombre, le DT. aurait posé certaines conditions à Rodríguez pour participer à l’appel à matches amicaux en septembre.

C’est ce qu’a déclaré le célèbre journaliste, Carlos Antonio Vélez dans son émission « Palabras Mayores » qu’apparemment, le 9 août, Néstor Lorenzo aurait informé le Fédération colombienne de football dirigée par son président Ramón Jesurun, qui « la validité et la compétitivité sont des exigences pour l’appel à la Sélection ».

Ainsi, l’ancien du Real Madrid devra se mettre au diapason en un temps record, afin de convaincre Lorenzo de porter à nouveau le maillot de l’équipe nationale colombienne.

Enfin, avant la sélection des joueurs pour les engagements, James devrait se remettre de l’éventuelle blessure que l’entraîneur de la Al Rayyan Nicolás Córdova, après que le Colombien lui-même ait prétendu ne pas l’avoir.


James Rodríguez joue pour Al Rayyan.  Photo: InstagramJames Rodriguez

James Rodríguez joue pour Al Rayyan. Photo: InstagramJames Rodriguez

« Je ne sais pas si Lorenzo a le courage d’entamer un processus de renouvellement, mais il en a l’obligation. Je n’ai peut-être pas le courage, et d’ailleurs, je le comprends, c’est très foutu ici où ils se lancent dans certaines défenses de certaines personnes qui ne sont même pas actives ou qui restent blessées, et qui n’ont pas du tout nagé avec l’équipe nationale « a ajouté Vélez, qui a été un adversaire de taille pour le joueur qui défend les couleurs de l’équipe qatarie.

★★★★★