Kiribati, première nation à accueillir 2022

Les citoyens de la nation insulaire de Kiribati, dans le Pacifique Sud, ont été les premiers à recevoir 2022, suivis des habitants de Tokelau, qui appartient à la Nouvelle-Zélande, et des Samoa.

Les plus de 110 000 habitants de Kiribati sont entrés le 1er janvier à 10h00 GMT le 31 décembre et les douze carillons du Nouvel An se poursuivent aux Tokelao, aux Samoa et dans d’autres pays du Pacifique, a rapporté l’agence EFE.

Ces nations insulaires atteignent 2022 moins touchées par la pandémie de covid-19 que d’autres pays grâce à leur situation géographique, bien que la crise climatique et l’élévation du niveau des mers soient des dangers qui menacent leur survie.

Auckland est la première grande ville au monde à célébrer le Nouvel An, à 11h00 GMT le 31 décembre, bien que cette année, les célébrations de masse et les feux d’artifice aient été annulés en raison de la pandémie.

La nouvelle année entrera dans la majeure partie de l’Australie à 13h00 GMT.

Contrairement à la Nouvelle-Zélande, les autorités australiennes maintiennent des feux d’artifice traditionnels, y compris celui qui se déroule à l’emblématique opéra du port de Sydney.

Après le Japon et la Corée du Sud, les pays d’Asie du Sud-Est comptent les dernières minutes de 2021 avec des restrictions dues à la pandémie qui incluent l’annulation des foules et des feux d’artifice en Thaïlande, au Vietnam et à Singapour.

Si la Birmanie, le Cambodge, le Laos, la Thaïlande et le Vietnam reçoivent leur Nouvel An à des dates différentes, ils célèbrent également le Nouvel An selon le calendrier grégorien, notamment dans les grandes villes.

★★★★★