La Chine appelle les législateurs qui se sont rendus à Taïwan des opportunistes

En moins de deux semaines après la visite furtive de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, dans la région chinoise de Taïwan, un groupe d’opportunistes politiques américains a débarqué sur l’île ce dimanche, selon une analyse de Xinhua.

« Sa décision est un véritable coup politique qui viole grossièrement le principe d’une seule Chine et les stipulations des trois communiqués conjoints sino-américains », commente une note de Xinhua.

La visite de Pelosi à Taiwan avait déjà révélé la nature égoïste de certains politiciens de Washington et mis à nu l’obsession de l’Amérique à jouer la « carte de Taiwan » pour contenir la Chine.

Maintenant, ces opportunistes politiques américains essaient de leur emboîter le pas. Ce qu’il faut souligner, c’est que la raison pour laquelle ils sont allés à Taiwan n’est pas par souci de démocratie ou de droits de l’homme là-bas. Ce qui les intéresse vraiment, ce sont leurs propres intérêts politiques là-bas aux États-Unis, surtout maintenant que les élections de mi-mandat approchent.

Les politiciens américains qui jouent avec le feu sur la question de Taiwan doivent renoncer à leurs illusions.

Le consensus mondial est qu’il n’y a qu’une seule Chine dans le monde et que le gouvernement de la République populaire de Chine est le seul gouvernement légal qui représente toute la Chine. À la suite de la visite de Pelosi à Taïwan, plus de 170 pays et organisations internationales ont condamné la visite comme une provocation grave, imprudente et irresponsable et ont exprimé leur attachement au principe d’une seule Chine.

Il n’y a pas de place pour les compromis ou les concessions lorsqu’il s’agit des intérêts fondamentaux de la Chine. La Chine ne permettra jamais que sa souveraineté nationale et son intégrité territoriale soient bafouées ou délibérément sapées.

Toute tentative de déformer, d’obscurcir et d’éroder le principe d’une seule Chine rencontrera l’objection résolue de la Chine et se soldera par un échec complet.

Washington ne doit pas sous-estimer la forte détermination, la volonté et la capacité de Pékin à sauvegarder ses intérêts fondamentaux. Vous devez arrêter vos actions provocatrices dès que possible et ne devez pas aller plus loin dans la mauvaise et dangereuse voie.

Il convient de noter qu’après la visite de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, la Chine a commencé des exercices militaires.

★★★★★