La FANB démantèle un centre paramilitaire lié au gang Las 3R à Bolívar

Des membres des Forces armées nationales bolivariennes (FANB) ont démantelé un centre de formation paramilitaire lié à l’organisation criminelle appelée Las 3R, dans l’État de Bolívar. Cela a été rapporté par le chef du Commandement opérationnel stratégique des FANB (Ceofanb), Domingo Hernández Lárez.

Via son compte sur le réseau social Twitter, Hernández Lárez a expliqué que la FANB est intervenue et a démantelé le centre de bande le 3R qui a été utilisé pour les actions criminelles du groupe.

« Le Venezuela est un état de paix, de droit et de justice. Les structures à des fins criminelles d’armement ne seront pas autorisées », a souligné le chef du Ceofanb.

«Dans l’État de Bolívar, la FANB intervient et démantèle le centre d’entraînement paramilitaire de l’organisation criminelle Las 3R. Le Venezuela est un état de paix, de droit et de justice. Les structures à des fins criminelles d’armement ne seront pas autorisées ! », a-t-il posté sur Twitter.

Face à la découverte du centre de formation, le Chef du Ceofanb a réitéré que les FANB élimineront toutes les structures des groupes armés.

«Seul l’État peut posséder et utiliser des armes de guerre. Tous ceux qui existent, sont fabriqués ou introduits dans le pays deviendront la propriété de la République sans indemnité ni procès. Les groupes armés seront repoussés avec toute la puissance de combat des FANB », a-t-il déclaré.

Coups durs au groupe Las 3R

Ce mardi, plus de 26 armes de grande puissance, chargeurs, munitions et grenades ont été saisis par les Forces armées nationales bolivariennes (FANB) dans l’État de Bolívar à des membres du gang criminel Las 3R, a informé le commandant stratégique opérationnel des FANB ( Ceofanb ), Domingo Hernandez Larez.

Dans un message posté sur son compte sur le réseau social Twitter, Hernández Lárez a expliqué avoir saisi : des armes courtes de grande puissance, six mitraillettes, sept armes longues, des chargeurs, des munitions et des grenades utilisées par les bande le 3R.

Roraima actif contre l’exploitation minière illégale

Le chef du Ceofanb a rappelé que les FANB sont toujours déployées à travers l’opération Roraima 2022, qui vise à éliminer les groupes armés associés à l’exploitation minière illégale, au trafic de drogue et à la traite des êtres humains.

« La FANB continue d’être déployée dans la région de Guayana dans le démantèlement de gangs criminels armés qui sont en dehors de tout ordre juridique territorial, exploitant illégalement l’exploitation minière dans les réserves forestières, les forêts et les secteurs protégés par l’État », a ajouté Hernández Lárez.

FANB contre l’exploitation minière illégale

La FANB reste déployée aux frontières et entités du pays pour lutter contre les pratiques minières illégales et toutes ces actions qui vont à l’encontre de l’environnement et des réserves forestières du pays.

★★★★★