La femme brésilienne qui a sauvé des Juifs pendant l’Holocauste est le thème de l’événement – ​​​​Jornal da USP

Le 12, à l’Institut d’études brésiliennes de l’USP, un historien parlera d’Aracy de Carvalho, « l’Ange de Hambourg »

L’Institut d’études brésiliennes (IEB) de l’USP fait la promotion le lundi 12, de 18h à 20h, acconférence Aracy de Carvalho Tess et l’immigration des Juifs à Varguista Brésil (1938-1941). La présentation sera suivie parl’historienne Mônica Raisa Schpun, auteur du livre Justa: Aracy de Carvalho et le sauvetage des Juifs – Échanger l’Allemagne nazie contre le Brésil, publié en 2011 par Civilização Brasileira. L’inscription à l’événement doit se faire via ce lien.

Le travail de Monica raconte une partie de l’histoire d’Aracy, qui a vécu à Hambourg, en Allemagne, sous le gouvernement nazi et, en tant que chef du service des passeports au consulat du Brésil dans cette ville, a aidé à l’émigration des Juifs vers le Brésil. . L’une des personnes qui ont cherché le consulat pour échapper à la persécution nazie était l’Allemande Margarethe Levy, qui après avoir reçu de l’aide pour se rendre au Brésil est devenue une amie personnelle d’Aracy. L’amitié a duré des décennies et n’a été interrompue que par la mort de Margarethe, en 2011, à l’âge de 102 ans. Aracy mourut également au même âge, une dizaine de jours plus tard.

Connu sous le nom de « Unjo de Hamburgo », Aracy de Carvalho est né à Rio Negro, Paraná, en 1908. Parlant couramment quatre langues, il a obtenu son poste au consulat du Brésil à Hambourg, où il a rencontré son deuxième mari, l’écrivain João Guimarães Rosa, qui était consul adjoint. En raison de son rôle important au consulat, elle a reçu du gouvernement israélien le titre de Juste parmi les Nations.

Affiche publicitaire : Reproduction / IEB

+ Plus

Publié: 14/01/2022

Monica Schpun a utilisé une partie de la collection de l’IEB, de l’USP, pour écrire le livre. L’institut possède plus de 5 900 documents qui contribuent à la compréhension de la vie professionnelle et personnelle d’Aracy. Le chercheur fait partie du Centre de recherche sur le Brésil contemporain de l’École des hautes études en sciences sociales de Paris, France.

Créé par Sérgio Buarque de Holanda en 1962, l’IEB est un centre pluridisciplinaire de recherche et de documentation sur l’histoire et les cultures du Brésil. Son enjeu fondateur est la réflexion sur la société brésilienne, impliquant l’articulation des différents domaines des sciences humaines.

★★★★★