La France imposera de plus grandes restrictions aux voyageurs en provenance de Colombie

Le gouvernement français a annoncé qu’à compter du dimanche 16, les voyageurs de Colombie, Costa Rica, Uruguay et Bahreïn Ils seront soumis à des restrictions d’entrée accrues, y compris une quarantaine obligatoire de 10 jours.

Ces quatre pays s’ajoutent aux contrôles en vigueur depuis le 24 avril pour les arrivées de Inde, Brésil, Argentine, Chili et Afrique du Sud, et à partir du 8 mai pour les passagers de Bangladesh, Népal, Sri Lanka, Émirats arabes unis, Qatar, Turquie et Pakistan.

La liste des personnes autorisées à entrer en France est limitée aux citoyens français, à leurs partenaires et enfants, ainsi qu’aux Européens ou originaires d’un pays tiers qui ont leur résidence principale dans le pays, a indiqué l’exécutif dans un communiqué.

Ces voyageurs doivent présenter lors de l’embarquement un test PCR négatif effectué au maximum 36 heures à l’avance ou celui réalisé dans les 72 heures précédentes accompagné d’un test antigénique réalisé 24 heures avant.

Les autorités ont précisé que jusqu’au 17 mai, l’envoi sera accepté à ceux qui ont un test PCR de moins de 72 heures.

À l’arrivée en France, avant de quitter l’aéroport, ils seront testés pour les antigènes et ils doivent fournir la preuve de l’adresse à laquelle ils acceptent de respecter une quarantaine de dix jours. Les amendes en cas d’infraction peuvent atteindre 1 500 euros.

Le gouvernement a souligné que lors de l’embarquement et du débarquement, il est contrôlé que le lieu choisi pour passer ces jours d’isolement est conforme aux exigences sanitaires et a averti qu’il y aura des contrôles à domicile par la police ou la gendarmerie nationale.

Ces restrictions visent empêcher l’expansion dans le pays de nouvelles variantes du coronavirus, à un moment où, selon son communiqué, la situation épidémique s’améliore sur le territoire national.

★★★★★