La Russie confirme qu’Azovstal est entièrement expulsé

Le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashénkov, a confirmé ce vendredi que le territoire de l’aciérie Azovstal, située à Mariúpol, était complètement abandonné.

Selon les informations fournies par Sputnik, à l’usine d’Azovstal, il y avait surtout des combattants ukrainiens, appartenant au bataillon néo-nazi Azov.

« Le territoire de l’aciérie Azovstal à Marioupol – où le groupe de combattants ukrainiens du bataillon nazi Azov était bloqué depuis le 21 avril de cette année – a été complètement libéré », a déclaré Konashenkov.

Plus tard, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a informé le président russe Vladimir Poutine de l’achèvement de l’opération et de la libération complète de l’aciérie d’Azovstal et de la ville de Marioupol des militants ukrainiens.

« Le ministre russe de la Défense, le général d’armée Sergueï Choïgou, a informé le président russe Vladimir Poutine de l’achèvement de l’opération et de la libération complète de l’usine et de la ville de Marioupol des miliciens ukrainiens », a indiqué le porte-parole.

Rappelons que depuis le 16 mai dernier, un total de 2 439 membres du bataillon Azov et des Forces armées ukrainiennes restés bloqués à l’usine d’Azovstal se sont rendus.

★★★★★