Le bilan de l’ouragan Ian en Floride s’élève à 21 morts

Le directeur de la Division de la gestion des urgences de Floride, aux États-Unis (USA), Kevin Guthrie, a rapporté ce vendredi que le nombre de décès liés à l’ouragan Ian est passé à 21, mais il n’est pas exclu que ce nombre augmente.

Selon le site Web Telesur, Guthrie a indiqué que le décès d’une personne dans le comté de Polk a été confirmé, mais il n’a pas encore été déterminé si les 20 autres décès sont directement liés à l’ouragan Ian, dont 12 ont été signalés dans le comté de Charlotte et huit dans le comté de Collier.

« Des gens meurent lors de catastrophes, mais tous ces décès ne sont pas de causes directes », a déclaré le responsable lors d’une conférence de presse.

Pour sa part, le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, a expliqué que plus de 700 personnes ont été secourues dans les comtés touchés, le comté de Lee étant le plus touché.

DeSantis a averti que les niveaux d’eau continueront probablement d’augmenter dans ce qu’il a appelé « essentiellement une inondation (jamais vue) en 500 ans ».

La veille, le président américain Joe Biden avait déclaré que Ian pourrait devenir « l’ouragan le plus meurtrier de l’histoire de la Floride ».

Ian a touché terre dans le sud-ouest de la Floride le 28 septembre avec des vents maximums soutenus de 150 mph (240 km / h).

Bien qu’il ait ensuite été rétrogradé en tempête tropicale, le National Hurricane Center (NHC) des États-Unis a rapporté jeudi qu’il s’était renforcé en ouragan de catégorie 1, menaçant la Floride, la Géorgie, la Caroline du Sud et la Caroline du Nord.

★★★★★