Le Copei reconnaît sa participation au calendrier électoral et aux audits

Le secrétaire national du parti social chrétien Copei, Juan Carlos Alvarado, a reconnu qu’ils continuent à développer le calendrier électoral qui a été spécifié à 51%, ce qui signifie qu’ils restent actifs dans tous les domaines des audits en vue des élections de le 21 novembre ».

L’affirmation a été faite lors d’une conférence de presse offerte chaque lundi depuis son siège à Caracas,

Alvarado a souligné que « jeudi dernier, le pays a pu prendre connaissance de la proposition liée à la question des 23 candidatures pour les différents gouvernorats, ce qui signifie que nous avons travaillé ensemble pour commencer des tournées du pays et ainsi la présenter au nom de la Alliance démocratique à chacun des candidats », selon la chaîne étatique.

Le leader vert a assuré que « nous avons pu avoir l’opportunité de faire connaître le Plan 150 dans quatre États du pays, notamment à Guárico, Portuguesa, Cojedes et Aragua, où nous présentons nos candidats et mettons notre structure au service, non seulement en la zone politique partisane, mais nous avons également activé le réseau de défense du vote, en donnant des instructions pour former les représentants et les responsables dans chacun des centres de vote et des bureaux de vote pour le 21 novembre ».

Il a également souligné qu’ils ont développé cette semaine, ils connaîtront la table finale et la table centrale de tout le pays et, dans le cadre de ce schéma, ils présenteront les responsables des réseaux de défense de la démocratie chrétienne dans tout le Venezuela.

Interrogé sur le retour dans les salles de classe, il a précisé que le gouvernement national doit avoir un système qui prend en considération tout le personnel enseignant de notre Venezuela, et le ministre nouvellement nommé, Yelitze Santaella, je lui dis qu’il a une excellente occasion d’initier un bon plan de travail lié aux établissements d’enseignement afin qu’ils récupèrent préalablement les installations ».

★★★★★