Le démantèlement des bibliothèques publiques montre un désinvestissement culturel et éducatif au Brésil – Jornal da USP

Au milieu de la numérisation croissante, les bibliothécaires se sont adaptés et ont assumé divers rôles dans le monde numérique, tout comme ils l’ont fait dans d’autres professions. Responsable de l’organisation de l’information, ce professionnel travaille avec tous les formats dans lesquels elle est présentée.

« Le profil du bibliothécaire a changé, car le bibliothécaire est prêt à travailler avec des informations avec tous les types de formats et de médias, y compris l’audiovisuel, l’électronique et le numérique », explique Cibele Araújo, professeur du cours de bibliothéconomie à l’ECA-USP. Chaque média sert un public spécifique, et le bibliothécaire peut choisir sur lequel se concentrer. « J’ai l’habitude de dire qu’un nouveau format ne rend pas le précédent irréalisable, nous l’avons vu avec le théâtre, le cinéma et les livres. »

Le bibliothécaire gère également des centres et des systèmes d’information, tels que des bibliothèques, et indique aux gens comment les trouver. Pour Cibele, la position que le professionnel assume détermine la perception de son succès : qu’il travaille avec la gestion des médias sociaux des entreprises, par exemple, ou avec la conservation et la restauration du matériel bibliographique. « C’est presque une option artistique de travailler avec cette conservation, et, étonnamment, c’est en augmentation, pour ainsi dire, parce que nous avons peu de personnes spécialisées dans la préservation et la conservation du matériel bibliographique. »

La lutte contre la désinformation est un autre domaine où le bibliothécaire peut contribuer, basé sur le développement d’une perception critique de l’information, la soi-disant compétence informationnelle. « Nous sommes des conseillers pour vérifier les sources. »

D’autre part, l’idée que les opportunités pour le bibliothécaire diminuent répond à la vision que la société a de la culture. « Je pense que nous avons beaucoup plus une réflexion sur la façon dont la société se porte, sur la façon dont la perspective politico-économique est en relation avec la culture elle-même », déclare Cibele. « Le bibliothécaire est aussi un professionnel qui travaille sur la culture.

Écoutez l’interview de Cibele Araújo ci-dessous, professeur du cours de bibliothéconomie à l’ECA-USP, À propos du profil de bibliothécaire :


Journal USP dans l’air
Jornal da USP no Ar est un partenariat entre Rádio USP et l’Escola Politécnica et l’Institut d’études avancées. Nonair, par Rede USP de Rádio, du lundi au vendredi : 1ère édition de 7h30 à 9h00, avec une présentation de Roxane Ré, et autres éditions à 14h00, 15h00 et 16h45 pm. À Ribeirão Preto, l’édition régionale est diffusée de midi à 12h30, avec une présentation de Mel Vieira et Ferraz Junior. Vous pouvez syntoniser Rádio USP à São Paulo FM 93.7, à Ribeirão Preto FM 107.9, via Internet sur www.jornal.usp.br ou via l’application Jornal da USP sur votre téléphone portable.

★★★★★