Le gouvernement a déployé la journée sociale du plan Love in Action

Ce samedi, le gouvernement national a déployé la journée sociale du plan « Amour en action » pour apporter des soins aux populations vulnérables et prendre connaissance des propositions que les communautés ont conçues pour garantir les services, la santé, l’alimentation, l’éducation et la production.

« Nous sommes ici dans la paroisse du 23 janvier et dans 116 bases missionnaires à Caracas, pour servir, pour aller aux gens, pour servir les plus vulnérables avec le Plan d’amour en action pour les victimes du blocus criminel contre le Venezuela », a déclaré le vice-président exécutif de la République, Delcy Rodríguez, qui a souligné l’importance que l’organisation populaire a eue face aux problèmes dérivés des mesures unilatérales illégales imposées par le gouvernement des États-Unis contre le pays.

« La cartographie sociale est un élément fondamental du Pouvoir Populaire car c’est la communauté organisée qui indique où doit se faire l’investissement, les services publics, c’est-à-dire le budget participatif », a-t-il souligné.

Elle a fait valoir qu’en termes de soins communautaires « il y a le Plan d’allaitement, qui avec l’accouchement humanisé sont des axes fondamentaux du mouvement des femmes, mais il a aussi une connotation sur la santé de nos femmes en travail, nos enfants et les mères qui sont enceintes. en lactation ».

Retour à l’école

Concernant le retour aux cours en présentiel annoncé par le président Nicolás Maduro, le vice-président a indiqué que dans le cadre des actions visant à garantir la réalisation de cet objectif, en plus de l’intensification du processus de vaccination, des ressources ont été approuvées pour le plan « Une goutte d’amour de mon école ».

Il a précisé que ces moyens seront destinés à garantir un retour en classe en toute sécurité dans le strict respect des mesures de biosécurité pour éviter la propagation du covid-19 parmi les élèves.

★★★★★