Le MST livre des produits de la réforme agraire aux présentateurs « JN »

São Paulo – Une délégation du Mouvement des travailleurs ruraux sans terre (MST) se rend au siège de Rede Globo, à Rio de Janeiro, ce vendredi (26), pour remettre un panier de produits de la réforme agraire aux présentateurs du Revue nationale Renata Vasconcellos et William Bonner. L’action a lieu après que le MST ait été mentionné lors de l’entretien d’hier (25) avec l’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva. En effet, Renata s’est demandé si la résistance des secteurs de l’agro-industrie à Lula était due à la relation du PT avec les sans-terre. L’ancien président a répondu.

« Le MST fait une chose extraordinaire : il s’occupe de produire », a répondu Lula. « Je ne sais pas si vous le savez, le MST compte aujourd’hui plusieurs coopératives et le MST est le plus grand producteur de riz biologique au Brésil. Vous devez visiter une coopérative MST, Renata. Vous verrez que ce MST d’il y a 30 ans n’existe plus », a-t-il ajouté.

De même, Marina dos Santos, Marina du MST, qui dirige l’entourage du mouvement qui se rend à la station carioca, a commenté l’épisode. « Nous devons démystifier les informations qui parviennent à la société brésilienne sur le MST. Et nous croyons au rôle central joué par une presse libre engagée dans le développement social.

Les paniers que recevront les présentateurs du Jornal Nacional contiennent du riz bio Terra Livre, du jus Monte Veneto, du café Guaií, une capsule MST, de la mélasse de la coopérative Copavi, du sucre roux et une confiture. Tous les produits sont vendus chez Armazém do Campo, une chaîne de magasins MST présente dans 14 États et le District fédéral.

Le MST, qui a plus de 38 ans d’histoire, organise plus de 450 000 familles sédentaires et 90 000 campées. En outre, il compte 160 coopératives et 140 agro-industries réparties dans tout le pays.

★★★★★