Le tribunal retire les crimes de terrorisme et de complot d’un évêque anglican

La 3e Cour spéciale antiterroriste de Caracas a rejeté les crimes de terrorisme et de complot que le ministère public avait inculpés à l’évêque anglican Jilman Red Jurado, selon le dossier 03T-063-21 auquel nous avons eu accès.

Le tribunal susmentionné, sous la tutelle de la juge Luisa René Garrido, a ordonné l’ouverture d’un procès contre Red Jurado uniquement pour les crimes de complot en vue de commettre un crime et de faux en écriture publique.

Cette décision a été prise lors de l’audience préliminaire tenue le 23 novembre au Palais de justice de Caracas, où le ministère public a présenté les arguments pour demander un procès contre Red Jurado. Au milieu de l’audience, le juge Garrido s’est exprimé et a indiqué qu’il n’y avait pas suffisamment « d’éléments étayés qui démontrent de manière fiable l’accord de Red Jurado dans la commission des crimes de terrorisme et de complot, ils sont donc rejetés ».

La décision du juge Garrido a été portée en appel par le ministère public, mais cette approche a été rejetée par la Cour d’appel de Caracas.

Le tribunal a également ordonné l’examen médico-légal et médical général approprié à effectuer sur le défendeur, pour lequel ils ont officié au Service national des sciences médico-légales.

Red Jurado a été arrêté le 30 juillet 2021 au siège du ministère de l’Intérieur et de la Justice. Au moment de son arrestation, il a montré aux fonctionnaires ses lettres de créance en tant qu’évêque de l’Église anglicane latino-américaine. Les porte-parole de cette organisation religieuse ont protesté contre l’arrestation de Red Jurado.

★★★★★