Le Venezuela active l’enregistrement des ONG internationales

Le Ministère du pouvoir populaire pour les relations extérieures a activé le Registre automatisé spécial des organisations non gouvernementales non domiciliées dans le pays (REGONG), une plate-forme technologique créée pour assurer l’enregistrement et la mise à jour des ONG étrangères opérant sur le territoire national.

La création de ce registre découle des résolutions conjointes 082 et 320 des Ministères du pouvoir populaire pour les relations intérieures, la justice et la paix et pour les relations extérieures, respectivement, publiées au Journal officiel en octobre 2020, sur les normes spéciales de reconnaissance et de fonctionnement. des organisations associatives non gouvernementales non domiciliées au Venezuela.

En ce sens, la Vice-Ministre des relations étrangères pour les questions multilatérales, Daniela Rodríguez, a expliqué que REGONG permettait aux ONG étrangères d’enregistrer et de normaliser leurs opérations au Venezuela, en promouvant la transparence dans l’exercice de leurs fonctions et en facilitant la coordination nécessaire avec l’État. Vénézuélien et autres acteurs impliqués, pour la réalisation des programmes et projets prévus, conformément au cadre juridique et institutionnel national et aux dispositions internationales.

«C’est un registre assez simple, qui représente une opportunité pour les différents acteurs de l’écosystème humanitaire, donnant lieu à la mise en place d’un registre nécessaire en vue de faciliter la création de canaux de communication efficaces et opportuns avec ce type d’organisations pour garantir , à la fois le respect du cadre juridique actuel et la facilitation des procédures administratives et juridiques que ces ONG doivent surmonter pour opérer dans le pays », a déclaré Rodríguez.

La fiabilité des informations fournies par les Organisations au Registre est importante, car le Ministère du Pouvoir Populaire pour les Relations Extérieures vérifiera la véracité et la fiabilité des informations saisies, ce qui représente une condition essentielle pour délivrer le certificat d’enregistrement. Certaines des données que le système automatisé demande à l’ONG lors de l’enregistrement sont le nom, le lieu de constitution, l’adresse dans le pays, le domicile, l’objet, les activités à effectuer et les données de la représentation au Venezuela, fait référence à un communiqué de presse du ministère. des affaires étrangères de la République bolivarienne du Venezuela.

Pour accéder à ce mécanisme d’enregistrement, les ONG doivent entrer le lien suivant: https://regong.mppre.gob.ve. / VTV

★★★★★