Les longs embouteillages continuent sur la Calle 80 ; les citoyens signalent qu’il n’y a pas de transport en commun

Bogotá s’est réveillé avec un embouteillage monumental sur la 80ème rue en raison de deux accidents générés aux premières heures de ce lundi 22 août. Selon les informations publiées par le ministère de la Mobilité, à cette heure les routes restent effondrées.

Au départ, on savait que le premier accident lié à un renversement d’un camion sur la route qui a ensuite été enlevé. En revanche, un accident entre une voiture et une moto a été signalé. Ceci a été publié par le secrétaire:

  • 05h36 En Vía Management informe | qu’il y a une forte congestion automobile dans le couloir de la 80e rue, en raison d’un accident dans la ville d’Engativá entre une voiture et une moto sur la Carrera 114.
  • 06h08 À ce moment, les autorités parviennent à retirer le véhicule de la route. Le passage à une voie sur la chaussée est autorisé.
  • 06h29 La direction En Vía informe | Réclamez uniquement les dommages dans la ville d’Engativá entre quatre voitures sur la Calle 80 avec Carrera 113, Direction Est – Ouest.
  • 07h20 Les agents de circulation du secteur de la mobilité continuent de soutenir la régulation du trafic sur la Calle 80. Le temps dans le réseau de feux de circulation du corridor a été modifié pour atténuer l’impact sur les véhicules pendant que le trafic se normalise.

Ainsi, les automobilistes ont signalé des embouteillages pouvant aller jusqu’à deux heures pour se rendre dans des localités proches de la capitale par cette sortie. Par conséquent, il leur est recommandé d’emprunter des itinéraires alternatifs, car selon les personnes concernées, il n’y a pas de mouvement dans la zone.

Transport public

D’autre part, au sein des affectations, les citoyens ont signalé de graves problèmes avec le système Transmilenio, car ils soulignent que il n’y a pas de service de transport en commun. À travers les réseaux sociaux, ils ont montré la situation du lieu, montrant que les gens ont dû marcher en raison du manque de transport.

Aussi, ils rapportent que la situation dans Portal 80 est chaotique, car face aux retards, la gare s’est effondrée au point d’avoir de longues files d’attente pour entrer dans le système de transport. En raison de cet incident de circulation, près du pont Guadua, la mobilité réduite continue. De plus, Transmilenio a signalé qu’il n’y avait pas de feeders.

Signaler

  • 6h02 En raison de la congestion des véhicules sur la Calle 80 d’est en ouest avec arrivée à Portal 80, un retour de la route double MD81 est mis en œuvre à Portal et les routes de desserte font des détours à Ciudadela Colsubsidio, Villas de Granada et Cortijo.
  • 6h14 À l’heure actuelle, le service de restauration est suspendu à Portal Calle 80. Nous n’avons pas de passage d’est en ouest.
  • 7h33 À l’époque, le service d’alimentation est redémarré à Portal 80. Dans le cas de la double route MD81, il aura un fonctionnement intercalé, c’est-à-dire que certains bus reviendront à Portal et d’autres au pont Guadua alors que la congestion est complètement surmontée. .

Enfin, le maire de Bogotá, claudia lopez, s’exprimait également par le trille suivant : « Toute notre capacité technique et opérationnelle s’occupe des 2 accidents de la circulation sur la Calle 80 qui génèrent une grande congestion. Pendant que l’éventualité est surmontée, la route double MD81 est rétablie et les départs se détournent à Ciudadela Colsubsidio, Villas de Granada et Cortijo (…) Tle transit et la gestion sur la voie rétablissent peu à peu la fluidité ».

★★★★★