Les transporteurs de Larenses ont revu les lignes d’action

Onze organisations de transport bolivariennes ont participé ce mardi à la troisième réunion de travail de l’Organe supérieur des transports de l’État de Lara (Barquisimeto), au siège du gouvernement de Lara, a fait savoir le gouverneur de l’entité, Adolfo Pereira.

Ils ont examiné la distribution du carburant, la sécurité, les tarifs urbains et suburbains. De même, la nouvelle méthode de facturation du billet électronique et, entre autres, la prise en charge sociale des transporteurs et la gestion des mesures de santé contre le covid-19.

Pereira a reconnu que les transports dans l’État « ne se sont pas arrêtés » et que les présidents de chaque organisation syndicale des transporteurs ont eu l’occasion de présenter leurs propositions sur les questions susmentionnées.

Il a rappelé l’appel à surmonter les faiblesses détectées il y a quinze jours par le vice-ministre des transports, Claudio Farías et, au contraire, à tirer parti des atouts existants en matière d’organisation et d’union du secteur des transports dans l’entité.

De son côté, David Sun, coordinateur du Fonds National des Transports Urbains (Fontur) à Lara, a lancé un appel pour rencontrer les réunions tous les 15 jours, afin de continuer à assister à chacune des demandes et propositions du secteur.

Par la suite, Sun a annoncé qu’ils ouvriraient prochainement un « Shipperer’s Store » pour la vente des fournitures nécessaires au fonctionnement des unités, « à des prix équitables », a-t-il ajouté.

★★★★★