Les travailleurs du pétrole tiennent des réunions et signalent l’approbation d’une proposition de convention collective

São Paulo – Les assemblées de pétroliers de tout le pays approuvent une proposition de convention collective avec Petrobras, comme l’a indiqué le Conseil délibérant de la Fédération unique des travailleurs du pétrole (FUP). La catégorie a une date de base du 1er septembre. Il s’agit de la quatrième proposition de l’entreprise – les précédentes ont été rejetées. Cette fois, le FUP estime que la mobilisation a assuré le maintien d’une clause de défense de l’emploi, que Petrobras voulait supprimer. « Depuis la première réunion de négociation ACT (convention collective), la direction de Petrobras et le gouvernement Bolsonaro ont tenté de mettre une pelle à cet exploit », précise l’entité.

« La nouvelle formulation protège contre le licenciement abusif des salariés ‘impactés’ par le démantèlement de l’entreprise », déclare le juriste de la FUP, Normando Rodrigues. « Et ce ne sont pas seulement ceux des unités qui ont été vendues ou inactivées, mais aussi ceux des autres unités, qui reçoivent des employés de ceux qui sont touchés par le projet de destruction de l’entreprise. »

démonter

La proposition comprend également un réajustement pour l’inflation accumulée au cours de la période – l’IPCA sur 12 mois, jusqu’en août, s’élève à 8,73 %. « Même sous un gouvernement fasciste, qui a procédé au plus grand démantèlement de l’histoire de Petrobras et insiste toujours sur la privatisation complète de l’entreprise, la protection contre les licenciements sans juste motif est maintenue dans la convention collective, non seulement pour les travailleurs affectés aux unités menacées avec fermeture et vente, comme c’est le cas avec PBIO (Biocarburants Petrobras) et les raffineries, mais aussi pour les autres zones qui accueillent des salariés déplacés », note également la FUP.

Les assemblées ont commencé à se tenir dans les bases syndicales jeudi dernier (8). Jusqu’à présent, selon la fédération, l’acceptation moyenne de la quatrième contre-proposition est d’environ 90 %. Ils se poursuivent jusqu’à vendredi prochain (16).

« 

★★★★★