L’exploitation des enfants : un fléau à éradiquer au plus vite !

Aujourd’hui, ce sont 160 millions d’enfants qui sont forcés à travailler dans le monde. Le secteur agricole est celui qui en profite le plus, avec environ 98 millions d’enfants, viennent ensuite le secteur des services et ses 54 millions et l’industrie, qui emploie environ 12 millions de jeunes.

Des conditions de travail déplorables

Même si tous ces cas, ne correspondent pas à de l’exploitation à proprement dit, il existe de très nombreux pays qui profitent de la main d’œuvre infantile. Les enfants sont obligés de travailler à cause des contraintes économiques, du manque de solutions lorsqu’ils n’ont pas accès à l’école. Certaines traditions socio-culturelles, croyances ou inégalités structurelles poussent ces jeunes à exercer un métier, tout comme un adulte le ferait. Ces enfants sont sous-payés, et bien souvent, ils sont poussés à exercer leurs tâches bien au-delà de leurs capacités physiques. Ils travaillent dans des conditions déplorables comportant de nombreux risques. En général, ils sont issus d’une pauvreté extrême, ce qui les oblige à quitter l’école très tôt, dans le but de subvenir aux besoins de leur famille. Heureusement, il existe des associations de parrainage d’enfants au monde, qui s’efforcent de leur venir en aide. Ces équipes mettent tout en œuvre pour les sortir de la pauvreté tout en leur donnant les moyens de vivre pleinement leur vie. Le travail des enfants est un véritable fléau dans de nombreux pays comme le Bangladesh, la Birmanie, le Sénégal, le Vietnam, le Mali. C’est dans ces principaux pays qu’intervient une association, travaillant en partenariat avec World Vision International, 1ere ONG. Toutefois, d’autres pays sont aussi coupables de cette exploitation infantile : la Colombie. Ce pays, engage des enfants devant besogner dans des conditions dangereuses, voire totalement nuisibles. Ils sont aussi victimes de violence et leurs droits fondamentaux ne sont pas respectés. Les enfants peuvent travailler dans des mines d’or, des carrières de pierres, des champs de coton, sur les terres agricoles. Ils sont donc, confrontés, eux aussi, à des conditions de travail exécrables. Certains doivent manipuler des substances chimiques pouvant provoquer des problèmes de santé conséquents. Bref, quels que soient les pays, un trop grand nombre d’enfants sont victimes de l’exploitation des adultes.

Des chiffres qui devraient tous nous alarmer

Selon l’UNICEF, un enfant est considéré comme exploité quand il est obligé de travailler à un âge trop jeune ou lorsqu’il est impliqué dans des formes de travail le mettant en danger : développement physique, social ou psychologique. D’autres types d’esclavage moderne existent : le mariage précoce et l’exploitation sexuelle. Les pays les plus pauvres utilisent trop souvent cette pénitence. Voici des chiffres alarmants :

  • 160 millions d’enfants sont forcés de travailler,
  • 80 millions d’entre eux ont entre 5 et 11 ans,
  • 79 millions travaillent plus de 45 heures par semaine,
  • 70 % d’entre eux travaillent dans l’agriculture, 20 % dans les activités de service, 10 % dans l’industrie.

Une association leur vient en aide

Un organisme comme Vision du Monde lutte contre toutes les formes d’abus des enfants. Il porte une attention bien particulière à la protection de ces enfants contre toute forme d’exploitation. Grâce à des équipes spécialisées, différents projets sont mis en place :

  • des programmes de prévention, de sortie du travail et de réhabilitation,
  • l’accès à l’éducation, qui permet leur scolarisation, lutter contre l’échec et l’abandon scolaire,
  • la prise en charge des parents victimes d’exploitation et leur réinsertion sociale. Un accompagnement adapté est mis en œuvre pour les orphelins, les parents seuls et les parents malades,
  • l’aide aux activités génératrices de revenus et microcrédit. Cela donne la possibilité aux enfants d’éviter d’aller travailler pour subvenir aux besoins de leur foyer.

Devenez parrain pour améliorer les conditions de vie de ces enfants

Le travail des enfants est un véritable problème dans les pays sous-développés, c’est la raison pour laquelle il est important, pour tous, de soutenir les organismes qui essaient de leur venir en aide. Pour soutenir ces programmes, vous pouvez parrainer un enfant. Vous serez acteur principal pour l’amélioration de ses conditions de vie et de sa communauté dans les domaines essentiels tels que la santé, l’éducation, l’accès à l’eau potable, la protection et le développement économique, l’alimentation.

★★★★★