L’ONU appelle à une « adhésion totale » au cessez-le-feu à Gaza

Le Conseil de sécurité de l’ONU a appelé samedi à « l’adhésion totale » au cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, dans sa première déclaration unanime depuis le début du conflit le 10 mai, ont indiqué des sources diplomatiques, selon l’AFP.

«Les membres du Conseil de sécurité se sont félicités de l’annonce d’un cessez-le-feu à partir du 21 mai et ont reconnu le rôle important de l’Égypte et d’autres pays de la région», ajoute le document, même approuvé par les États-Unis après un paragraphe sur la condamnation de la violence inclus dans le texte initial sera éliminé.

Washington avait jusqu’ici rejeté trois déclarations, ainsi qu’un projet de résolution français appelant à « une cessation immédiate des hostilités » et appelant à « l’acheminement et la distribution sans entraves de l’aide humanitaire dans tout Gaza ».

Dans le texte proposé par la Chine, la Norvège et la Tunisie, le Conseil de sécurité appelle au respect absolu du cessez-le-feu, et déclare simplement que les pays membres «déplorent les pertes civiles dues à la violence».

Outre un paragraphe condamnant << tous les actes de violence contre des civils, y compris les actes de terrorisme, mais aussi les actes de provocation, d'incitation et de destruction >>, Washington a réussi à supprimer une référence à la << préoccupation >> du Conseil de sécurité pour la violence à Jérusalem-Est, en particulier autour des sites religieux, selon le texte initial obtenu par l’AFP.

Le Conseil a souligné « le besoin immédiat d’une assistance humanitaire à la population palestinienne, en particulier à Gaza, et a soutenu l’appel lancé par le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, à la communauté internationale pour reconstruire » l’enclave palestinienne.

Enfin, les membres du Conseil ont souligné qu’il était «urgent de rétablir le calme et ont réaffirmé l’importance de parvenir à une paix complète fondée sur la conception d’une région où deux États démocratiques, Israël et la Palestine, coexistent côte à côte, en paix avec les frontières. . sûr et reconnu ».

★★★★★