Macron rejette la démission du Premier ministre français

La Première ministre française, Elisabeth Borne, a présenté mardi sa démission au président de la République, Emmanuel Macron, qui a rejeté la proposition lui demandant de continuer à la tête de l’exécutif dans les prochains jours, rapportent les agences.

Le chef de l’Etat l’a confirmée dans ses fonctions « afin que le gouvernement puisse rester sur sa tâche et agir dans les jours à venir », selon des sources présidentielles.

Après les résultats des élections législatives tenues dimanche, et au cours desquelles le parti au pouvoir a perdu sa majorité à l’Assemblée nationale (parlement), la continuité de Borne a été remise en cause par les principaux groupes de la Chambre, ce qui a conduit à sa demande de démission. .

Les dirigeants du parti de gauche La Francia Insumisa (LFI) ont appelé à la démission de Borne, qui a pris ses fonctions le 16 mai.

La cheffe du gouvernement a également souffert pour revalider son siège, puisqu’elle a remporté de justesse son adversaire de la coalition de gauche Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) dans sa circonscription.

Macron reçoit des leaders de l’opposition en quête d’accords

Macron a rejeté la démission de Borne afin que le gouvernement puisse continuer à exercer ses fonctions ces jours-ci, tout en menant « les consultations politiques nécessaires » avec les chefs de parti qui conduisent à établir « des solutions constructives pour les Français ».

Macron a entamé mardi ses rencontres avec les chefs des partis susceptibles de créer un groupe à l’Assemblée nationale, et à qui il fera passer le message que l’opposition peut être constructive, si l’exécutif lui donne des garanties.

★★★★★