Maduro a félicité les participants du Festival international de théâtre progressif

Le président de la République, Nicolás Maduro, a salué et félicité les délégations internationales et les participants au Festival international de théâtre progressif.

« Je remercie toutes les délégations venues d’Amérique latine, des Caraïbes et du reste du monde. J’ai vu les troupes de théâtre, dans les reportages (…) et tout a brillé par sa propre lumière », a déclaré le chef de l’Etat dans un contact téléphonique.

Le premier président a exprimé sa joie devant le nombre de participants qui ont rempli les salles et les places du théâtre. « Je vous remercie vraiment, profondément », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne le Festival, il a déclaré qu’il devrait être plus étendu et permanent. « Quand les choses vont bien, vous voulez qu’elles restent », a-t-il déclaré.

Le ministre du Pouvoir populaire pour la Culture, Ernesto Villegas, a invité tout le monde à profiter du programme de la dernière journée du festival, via son compte Twitter.

De même, le groupe Comunicalle a emmené « Le marché des pouvoirs créatifs du peuple » sur la Plaza 4F le 23 janvier à 15h00.

D’autre part, dans l’état de Barinas, le groupe Sobretablas de Venezuela a montré la pièce « Los Luceros » à 5h00 de l’après-midi.

Pendant ce temps, sur la scène centrale de clôture, des récompenses seront remises aux lauréats du Fesitpven, au Théâtre Municipal de Caracas, à 16h00 de l’après-midi.

Programmation de Caracas

Dans la programmation de Caracas, ils montreront la pièce « Manuela, la insepulta de paita », de la Compagnie nationale de théâtre, au Théâtre municipal, à 4h00 de l’après-midi.

De même, l’Institut Petión présentera la pièce « Mon nom est le vent », dans la salle Juana Sujo, à 17h00.

Il convient de rappeler que les pays qui ont soutenu cette proposition sont l’Argentine, la Bolivie, la Colombie, Cuba, l’Équateur, les îles Canaries, le Mexique, le Nicaragua, le Pérou, le Rwanda, l’Uruguay, les États-Unis et la Russie.

★★★★★