Maduro reçoit les lettres de créance de nouveaux ambassadeurs dans le pays

Le président de la République, Nicolás Maduro, a reçu mardi les lettres de créance de l’ambassadeur désigné de la République islamique de Mauritanie, Abdoulaye Wagne, en République bolivarienne du Venezuela.

Wagne est depuis 2016 ambassadeur au Brésil, concurrent de la Colombie (2017), du Chili (2018), du Nicaragua et de l’Argentine (2019) et du Honduras (2020).Auparavant, le représentant de la Mauritanie a remis ses copies de style devant le ministre des Affaires étrangères de la République , Carlos Faría, qui a souligné que son accréditation au Venezuela permettra « de continuer à approfondir les liens de fraternité entre nos nations ».

Sur l’image, le président de la République, Nicolás Maduro, accompagné de l’ambassadeur de la République islamique de Mauritanie, Abdoulaye Wagne. Photo : Presse présidentielle

L’activité s’est déroulée au Salón Sol del Perú, au Palais de Miraflores, où le chef de l’État a également reçu le nouvel ambassadeur désigné de la République du Nicaragua, Orlando José Gómez.

Orlando José Gómez a été autorité diplomatique en Argentine entre 2020 et 2022. Auparavant, Gómez a été chargé d’affaires du Nicaragua en Argentine et ministre conseiller aux fonctions consulaires (2019); ambassadeur au Honduras (2016) et ambassadeur en Uruguay (2017-2018).

Le président Maduro reçoit le nouvel ambassadeur du Nicaragua, Orlando José Gómez, au palais de Miraflores. Photo : Presse présidentielle

De même, le représentant diplomatique de la République du Ghana, Abena Pokua Adompin Busia, a été reçu par le président national.

Le représentant du Ghana est un éminent écrivain, poète et conférencier, le diplomate ghanéen est depuis 2017 ambassadeur auprès de la République fédérative du Brésil, parallèlement aux 12 autres nations d’Amérique du Sud.

L’expérience politique et diplomatique d’Adompim, qui est également professeure associée de littérature anglaise et d’études sur le genre et les femmes à l’Université Rutgers (New Jersey), lui a valu d’être reconnue par le Fonds africain pour le développement de la femme (AWDF) comme l’une des 50 inspirantes. féministes africaines en 2011.

Le président de la République, Nicolás Maduro avec l’ambassadeur de la République du Ghana, Pokua Adompim Busia. Photo : Presse présidentielle

D’autre part, Maduro a reçu au Palais de Miraflores la représentante de la République du Botswana, Son Excellence Mme Tebogo Keto Lily Mosthome, Master en relations internationales de l’Université de Wollongong à Sydney (Australie) qui a accumulé deux décennies d’expérience diplomatique au ministère des Affaires étrangères et à la direction du département Europe et Amérique.

Depuis 2018, le diplomate botswanais est ambassadeur en République fédérative du Brésil, concurrent en Argentine, au Chili, en Colombie, en Guyane et en Colombie, ainsi que représentant dans la Communauté des Caraïbes (CARICOM).

De même, le représentant de la République d’Angola, Florêncio Mariano Da Conceição E Almeida, a été reçu par le président Maduro en tant qu’ambassadeur de la République d’Angola auprès de la République bolivarienne du Venezuela, poste auquel il a été nommé en 2021.

Ses responsabilités incluent son rôle de directeur national de la coopération dans les pays sociaux du Département des organisations internationales (SECOOP) et président du Groupe des ambassadeurs africains accrédités auprès des organisations spécialisées des Nations Unies basées à Rome (FAO / PAM / FIDA).

★★★★★