Paolo Guerrero mène l’appel pour que le Pérou affronte la Colombie lors des tours de qualification

21 mai 2021 – 16h30



Pour:

AFP / El País

Le Pérou fait appel à son buteur historique Paolo Guerrero et à une demi-douzaine de nouveaux jeunes joueurs de la ligue locale, dans le cadre de l’appel annoncé ce vendredi avec lequel il cherche à récupérer des positions face à ses duels contre la Colombie et l’Équateur pour le match de qualification sud-américain. à la Coupe du monde Qatar -2022.

La présence de Guerrero, l’attaquant vétéran de l’Internationale du Brésil, est aussi frappante que l’absence d’un autre historique du blanc et rouge, Jefferson Farfán, victime d’une nouvelle blessure après son retour à Alianza Lima.

Le défenseur Carlos Zambrano, des Boca Juniors d’Argentine, n’apparaît pas non plus dans la liste car il purge une suspension pour avoir été expulsé lors du duel contre le Brésil à Lima.

Guerrero, 37 ans, revient en équipe nationale après avoir été absent lors des quatre premières dates de la rencontre sud-américaine.

L’attaquant se remettait d’une opération au genou en raison d’une blessure grave qui l’avait fait quitter le terrain depuis octobre 2020.

L’appel des 23 joueurs pour la double date des éliminatoires a été annoncé par DT Ricardo Gareca, lors d’une conférence de presse.

« Nous prenons ces matchs comme une possibilité de récupérer », a déclaré l’entraîneur argentin en charge du Pérou depuis 2015.

« L’équipe nationale est prête à affronter la Colombie et l’Équateur », a-t-il souligné, confrontant les spéculations sur les performances et le manque d’alternatives sur le terrain.

Le Pérou recevra la Colombie le 3 juin à Lima et se rendra en Equateur le 8 juin à Quito.

La formation débutera lundi avec les joueurs locaux et certains des légionnaires qui jouent à l’étranger et qui sont déjà arrivés à Lima.

Parmi les convoqués, cinq jeunes sont appelés à porter pour la première fois l’élastique de l’équipe senior: Martín Távara, Jhilmar Lora, Renzo Garcés, Luis Ibérico et Alex Valera.

« Nous voulons les voir comme le premier appel, ils font des mérites. L’idée qu’ils rejoignent le groupe et aussi la possibilité qu’ils soient non seulement dans ces jeux, mais aussi pouvoir être dans la Copa América, » le DT résume sa décision.

Le Pérou exhorte les triomphes à surmonter un mauvais départ dans le tour éliminatoire, qui le place en soins intensifs avec un seul point sur un total de 12 et relégué en bas du tableau avec la Bolivie.

L’entraîneur de 62 ans a toujours le crédit et la confiance des supporters locaux qui le vénèrent après avoir emmené l’équipe inca en Russie-2018, après une absence de 36 ans des Coupes du monde.

Ce sont les convoqués

Gardiens de but: Carlos Cáceda (Melgar), José Carvallo (Université), Pedro Gallese (Orlando City, USA).

Défenseurs: Luis Abram (Vélez Sarfield, Argentine), Luis Advíncula (Rayo Vallecano, Espagne), Miguel Araujo (FC Emmen, Pays-Bas), Alexander Callens (New York City, USA), Aldo Corzo (University), Marcos López (San José Earthquakes, USA), Jhilmar Lora (Cristal), Christian Ramos (César Vallejo), Anderson Santamaría (Atlas, Mexique), Miguel Trauco (Saint Étienne, France).

Milieux de terrain: Pedro Aquino (Amérique, Mexique), Christian Cueva (Al-Fateh, Arabie Saoudite), Martín Távara (Sporting Cristal), Sergio Peña (FC Emmen, Pays-Bas), Edison Flores (DC United, USA), Christopher Gonzáles (Sporting Cristal), Yoshimar Yotún (Cruz Azul, Mexique).

Attaquants: Luis Iberico, André Carrillo (Al Hilal, Arabie Saoudite), Paolo Guerrero (Internacionla, Brésil), Gianluca Lapadula (Benevento, Italie), Alex Valera (Universitaqrio) et Raúl Ruidíaz (Seattle Sounders, USA).

★★★★★