Par respect pour la foi protestante. Par Ariovaldo Ramos

La foi protestante valorise la liberté de conscience, le zèle pour la création, l’Etat de droit démocratique, l’éducation universelle, l’égalité entre les êtres humains, à travers la justice sociale et l’applicabilité des droits humains.

Donc, il est sûr de dire que :

La foi protestante respecte la présomption d’innocence, de sorte qu’à moins qu’il n’y ait un des cinq motifs d’arrestation, déjà énumérés par la loi, nul ne peut être arrêté avant la décision finale.

La foi protestante rejette le racisme. Et il répudie également toute forme de discrimination à l’encontre de la personne humaine, comme dire que les personnes handicapées perturbent l’école, ou que l’enseignement supérieur est pour certains. Et il répudie aussi un gouvernement qui attaque le système éducatif, qui doit être universel et gratuit.

La foi protestante répudie le génocide. Par conséquent, il répudie ce qui se passe au Brésil contre les Noirs et les indigènes, et contre la population en général, pour l’irresponsabilité criminelle du gouvernement fédéral dans la vaccination contre le coronavirus. Il rejette également le machisme et la misogynie, avec tous les préjugés et les agressions qui en résultent, ainsi que le rejet de l’inégalité entre les sexes.

La foi protestante soutient le féminisme

La foi protestante répudie toute létalité policière et tout encouragement à la violence, par l’ouverture aux armes personnelles. Et il répudie toute tentative de disqualifier le fait que le policier est un agent de l’État, et que, par conséquent, il ne peut pas avoir un permis de tuer ni justifier un meurtre sur le tas.

La foi protestante répudie un gouvernement qui n’assume pas son rôle de veille et de protection de la biodiversité dans nos biomes.

De plus, il répudie un gouvernement qui parraine une politique économique qui génère de la misère et du tort à la classe ouvrière et à la sécurité sociale.

La foi protestante rejette l’utilisation de la Bible pour soutenir un coup d’État ou pour soutenir un gouvernement d’extrême droite avec un parti pris néo-nazi, comme le fait une partie des évangéliques au Brésil. Par conséquent, il n’admet pas qu’en son nom, un coup d’État soit suggéré ou appelé. Ainsi, il considère ces partisans comme de simples criminels, qui doivent faire face, devant les tribunaux, aux conséquences d’une telle folie

La Bible a été écrite par des affranchis de l’esclavage et elle est libératrice.

En tant que protestant, je refuse de croire que quiconque prétend être protestant se laisse prendre par d’autres postulats que ceux-ci.


Ariovaldo Ramos il est coordinateur du Front évangélique pour l’État de droit et animateur du programme À partir de maintenant, tous les mercredis, à 20h30, dans le TVT

Découvrez le programme de cette semaine

Les articles de cette section n’expriment pas nécessairement l’opinion du RBA

★★★★★