Poutine : les navires transportant des céréales ukrainiennes vont vers l’UE et non vers les pays pauvres

« L’Occident a trompé les pays pauvres qui ont besoin de nourriture », a assuré ce mercredi le président russe en référence aux navires transportant des céréales quittant les ports ukrainiens, qui, selon l’accord signé par l’intermédiaire de l’ONU, devraient être principalement destinés aux pays en développement. , et se sont plutôt rendus dans les pays de l’Union européenne (UE).

« La plupart des expéditions de céréales qui ont quitté l’Ukraine dans le cadre d’un accord avec la Russie négocié par la Turquie et l’ONU sont allées à l’UE », a déclaré le président russe, lors de la troisième journée du VIIe Forum économique oriental, a rapporté Actualidad RT.

« La Russie a fait tout son possible pour assurer l’exportation de céréales ukrainiennes. […] La quasi-totalité des céréales exportées par l’Ukraine n’est pas allée vers des pays en développement et plus pauvres, mais vers des pays de l’Union européenne », a souligné le président.

Plus précisément, Poutine a souligné que sur les 87 navires qui ont quitté les ports ukrainiens, qui auraient dû être destinés à des missions de secours contre la faim, seuls deux ont rempli cette mission.

tromperie flagrante

En raison de ce qui précède, le président Poutine a qualifié de « tromperie flagrante » les pays qui ont vraiment besoin de l’approvisionnement alimentaire. Ceci en référence à l’accord signé avec l’Ukraine, négocié par Türkiye et l’Organisation des Nations Unies (ONU), afin d’exporter des céréales pour arrêter la crise alimentaire dans les pays moins développés.

« Ce que nous voyons est un autre canular flagrant. Tromper le public, tromper les partenaires en Afrique, dans d’autres pays qui ont désespérément besoin de nourriture », a-t-il ajouté.

« Je veux dire que tout comme de nombreux pays européens ont agi en tant que colonisateurs au cours des décennies et des siècles précédents, ils continuent d’agir aujourd’hui. Une fois de plus, ils ont tout simplement trompé les pays en développement et continuent de les induire en erreur », a-t-il souligné, soulignant qu’avec cette approche, les pénuries alimentaires mondiales vont s’aggraver, ce qui pourrait conduire à une «catastrophe humanitaire sans précédent«.

L’accord

Comme vous vous en souvenez peut-être, l’accord signé le 22 juillet établit l’exportation de céréales ukrainiennes, par la mer Noire, depuis les ports d’Odessa, Tchernomorsk et Yuzhni.

Pour cela, la Turquie a inauguré un centre de coordination des exportations de céréales, avec des représentants de la Turquie, de la Russie, de l’Ukraine et de l’ONU.

Bien que le premier navire chargé de céréales ait quitté les ports ukrainiens dans les premiers jours d’août, c’est au milieu de ce mois que le premier navire du Programme alimentaire mondial (PAM) a récupéré un premier lot de céréales en Ukraine, avec l’Éthiopie comme sa destination finale. .

Le deuxième navire a récupéré du grain à la fin du mois d’août avec comme destination finale le Yémen.

★★★★★