Qui conteste les monuments? Le projet USP discute de la colonisation dans l’architecture – Jornal da USP

Dirigé par FAU, le démonument propose un débat ouvert sur la colonisation enchâssée dans les institutions, les monuments, les architectures et les collections publiques. Le projet est réalisé avec le soutien du Doyen de la Culture et de l’Extension Universitaire et en dialogue avec d’autres institutions et centres de recherche, tels que le CITI – USP, O C4AI – Inova USP, O Laboratoire documentaire ouvert du MIT C’est le PISE.

Réunissant environ 70 participants par semaine, le projet se prépare également à organiser une exposition, prévue pour 2022, et il y a des articulations en cours pour un éventuel front d’action avec le Musée Paulista de l’USP. Les contenus spécifiques ont déjà commencé à être développés à partir de cinq groupes de travail, qui impliquent des étudiants de premier cycle, des étudiants diplômés en architecture et urbanisme et design et d’autres membres du collectif.

La réalité augmentée, l’art, les territoires et le patrimoine historique sont des thèmes qui ont suscité des initiatives de recherche à travers le monde. « Mais démonument c’est le seul qui propose un modèle pédagogique et vise à construire une plateforme publique pouvant subventionner d’autres projets, impliquant différents profils de participants dans sa modélisation paritaire. Cet aspect est au cœur du projet », souligne Giselle.

En savoir plus sur le projet sur https://sites.usp.br/demonumenta

★★★★★