Sondage Ipespe : Lula a 45% et Bolsonaro 35%

São Paulo – Dans un nouveau cycle de recherche de l’Instituto Ipespe, en partenariat avec l’Association brésilienne de recherche électorale (Abrapel), l’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva (PT) conserve la tête de la course à la présidence de la République. Par rapport à l’enquête précédente, Lula a fluctué d’un point à la hausse, atteignant 45% des intentions de vote. Jair Bolsonaro, en revanche, a fluctué d’un point vers le bas, obtenant 35 %.

Variant également dans la marge d’erreur, qui est de 3 points de pourcentage plus ou moins, l’ancien ministre Ciro Gomes (PDT) a perdu un point, marquant 7%. La sénatrice Simone Tebet (MDB) est restée avec 5%. De même, Felipe d’Ávila (Novo) et Soraya Thronicke (União Brasil) suivent avec 1% chacun.

Eymael (DC), Vera Lúcia (PSTU), Leonardo Péricles (UP), Father Kelmon (PTB) et Sofia Manzano (PCB) n’ont pas marqué. Les blancs et les nuls totalisent 3 %, tandis que 2 % ne savaient pas comment répondre.

deuxième tour

Dans un éventuel 2ème tour, Lula battrait Bolsonaro, de 53% à 38%. Les blancs et les nuls ont totalisé 6%, tandis que 3% ne savaient pas comment répondre.

Le sondage, réalisé par téléphone, a entendu 1 100 électeurs entre mercredi et hier (du 14 au 16). L’intervalle de confiance est de 95 %. L’enquête est enregistrée auprès du Tribunal Supérieur Electoral (TSE) sous le numéro BR-08883/2022.

Tableau consolidé

Selon le sociologue et politologue Antonio Lavareda, directeur de l’Ipesp, « la majorité absolue des électeurs (68 %) souhaite voir le scrutin décidé au premier tour. C’est particulièrement vrai pour les électeurs de Lula et de Bolsonaro. Mais il atteint également des portions importantes d’électeurs de la troisième voie.

Le sociologue affirme également que le fait le plus important à souligner dans la nouvelle enquête Ipespe est la comparaison entre les évaluations de Lula et de Bolsonaro. « Depuis le début de la campagne, l’ancien président a maintenu son évaluation positive et son approbation, rétrospectivement, au même niveau – 55 % et 57 %. Alors que l’évaluation négative et la désapprobation ont fluctué négativement, aujourd’hui, elles sont respectivement de 23% et 38% », dit-il.

« Lavareda : pratiquement la même chose s’est produite avec l’actuel président. Il détient la note positive à 35% et l’approbation à 39%, tandis que la note négative et la désapprobation n’ont chuté que d’un point, apparaissant aujourd’hui à 46% et 55%, respectivement.

« En d’autres termes, il semble que, jusqu’à présent, les attitudes envers les deux principaux candidats se soient consolidées de manière inhabituelle avant même le début de la campagne électorale », conclut-il.

Ipespe par régions :

  • dans les régions Nord et MidwestLula a 41% (-1) et Bolsonaro 37% (-4) ;
  • Dans la région Nord-Est: Lula a 54% (+1) et Bolsonaro 25% (-4) ;
  • Dans la région Sud est le seul dans lequel Bolsonaro apparaît en avantage. Là, il a 46% (+1) tandis que Lula a 39% (+2) ;
  • Au Sud-estLula 44% (+3) et Bolsonaro 37% (+1).

Autres extraits :

  • Femmes: Lula 51% (+2) / Bolsonaro 29% (-1) ;
  • Hommes: Bolsonaro 41% (-2) / Lula 40% (+2) ;
  • Jusqu’à deux salaires minimums : Lula 54% (+3) / Bolsonaro 28% (-2) ;
  • Plus de 5 salaires minimums: Bolsonaro 45% / (+2) Lula 38% (+3).

Avec forum


Découvrez comment se portent les sondages pour le différend entre les gouvernements des 26 États et DF

★★★★★