Trois Vénézuéliens sont battus à la sortie d’une boîte de nuit au Pérou

Trois Vénézuéliens ont été battus avec des bouteilles après avoir quitté une boîte de nuit située dans le bloc 1 de l’urbanisation San Eduardo, dans la ville de Chiclayo dans le département de Lambayeque au Pérou.

L’incident s’est produit dimanche dernier à 5 heures du matin lorsque les Vénézuéliens Jhon Mogollón Andrade, Ivon Rodríguez Monsalve et José Bazán Zambrano ont été interceptés par un travesti identifié comme Priscila Taipe Chavarría et un autre individu surnommé « Farid ou Arabe », décrit le rapport du journal Mail .

Les victimes ont affirmé qu’un téléphone portable haut de gamme leur avait été volé et que lorsqu’elles ont été réprimandées, elles ont lancé un objet contondant sur elles, tombant sur le visage de Mogollón Andrade, provoquant une fracture du septum et une coupure sur la pommette.

Ses amis l’ont défendu, mais les assaillants ont lancé une bouteille en verre sur la tête de Rodríguez Monsalve.

Ils ont également donné des coups de pied et de poing à Bazán Zambrano au visage et au corps, le blessant gravement.

Alors les agresseurs, voyant que les Vénézuéliens saignaient, commencèrent une fuite rapide dans une direction inconnue.

Quelques minutes plus tard, des policiers sont arrivés et ont transféré les blessés au service d’urgence de l’hôpital Las Mercedes.

★★★★★