une articulation nécessaire » – Jornal da USP

Un événement à la Faculté de santé publique de l’USP aura une conversation avec des professeurs dans le domaine de la santé collective et préventive, en plus de l’un des auteurs du livre; le lancement a lieu le 14 septembre à 18h

Photo : Pixabay

Le 14 septembre, à 18h, le livre sortira Genre et Santé : une articulation nécessaire, dans l’auditorium Paula Souza de l’USP School of Public Health (FSP). L’événement aura une conversation avec les professeurs FSP Cristiane da Silva Cabral et Carmen Simone Grilo Diniz, et l’invité Elaine Reis Brandão, l’un des auteurs du livre. L’ouvrage est disponible en format imprimé – via la librairie virtuelle de Editora Fiocruz – et numériquement, via la plateforme SciELO Books.

Rédigée par Elaine Reis Brandão et Fernanda de Carvalho Vecchi Alzuguir, toutes deux de l’Institut d’études en santé collective de l’Université fédérale de Rio de Janeiro (Iesc/UFRJ), la publication rassemble les réflexions accumulées par les auteurs dans leur enseignement, recherche et expériences de vulgarisation sur le thème du genre, dans le domaine de la santé publique. L’objectif de l’ouvrage est de présenter des approches qualifiées sur l’articulation entre genre et santé. Selon les auteurs, ce besoin s’impose comme une tâche de plus en plus urgente au vu des nombreuses inégalités sociales de santé qui se sont manifestées dans le contexte de la pandémie de covid-19.

L’une des principales implications du genre sur la santé évoquée par les enseignants est la surcharge féminine par rapport à la question des soins, générant épuisement physique et mental, abandon d’emploi, chômage et maladie. En cinq chapitres, l’ouvrage est développé en présentant « l’imbrication intime entre les études historiques, sociologiques et anthropologiques sur le genre, les études sociales des sciences et techniques et le domaine de la santé, qui se sont consolidées tout au long de la seconde moitié du XXe siècle jusqu’à nos jours ». », comme le précisent les auteurs.

Partant d’un aperçu historique du genre, les auteurs se concentrent sur la question des droits sexuels et reproductifs et discutent de l’importance de l’approche intersectionnelle, montrant comment les marqueurs sociaux de genre, de classe, d’ethnie, de génération et de race s’articulent mutuellement, produisant des hiérarchies sociales dans santé. . Selon les auteurs, le volume propose de dialoguer avec des chercheurs, des étudiants, des professionnels de santé, des gestionnaires publics, des militants de mouvements sociaux organisés et avec le grand public intéressé par le débat sur le genre et la santé.

Pour participer au lancement du livre, il n’est pas nécessaire de s’inscrire au préalable. L’USP School of Public Health est située à l’Av. Dr. Arnaldo, 715 – São Paulo.

Avec des informations de l’éditeur Fiocruz

★★★★★