Une partie de la route de La Pastora est détruite

Les habitants de la paroisse de La Pastora, municipalité Libertador de Caracas, dénoncent que les équipes de la société Hidrocapital ont laissé des embrasures dans différents secteurs, où ils ouvrent les trous pour réparer les défauts, effectuer les travaux et partir sans restaurer les rues, de sorte que générer un autre problème pour les résidents.

L’un des secteurs les plus touchés est la rue El Carmen. À cet endroit, il y a un énorme cratère qui a été ouvert il y a plus de cinq mois par une équipe d’ouvriers qui ont réparé une bouteille d’eau potable.

José Moreno, qui travaille dans un établissement commercial de la région, a déclaré que pendant plusieurs mois, ils ont dénoncé une fuite d’eau potable dans la communauté jusqu’à ce que la société hydrologique réponde à la demande.

« Hydrocapital a répondu à la plainte que nous avions déposée, ils ont envoyé une équipe d’ouvriers qui ont dû ouvrir une énorme tranchée pour détecter dans quelle section la conduite s’était fracturée, ils ont fait les réparations et laissé le trou, ce qui en plus d’entraver la libre circulation des véhicules, représente un danger pour les passants, en particulier pour les enfants et les personnes âgées », a déclaré Moreno.

Après la situation, les personnes concernées ont indiqué qu’à la recherche d’une solution, elles ont dénoncé via le 1 × 10 du système de la patrie, pour lequel elles ont effectué une inspection, cependant, elles n’ont donné aucune solution au problème.

À l’autre bout de la Calle El Carmen, vous pouvez voir une montagne de terre qui est là depuis si longtemps que plusieurs plantes y ont déjà poussé.

« Dans ce secteur, nous avions déjà terminé 18 mois avec une fuite d’eau potable, en raison de tant d’insistance Hidrocapital a envoyé une équipe d’ouvriers, ils ont ouvert un trou, fait des réparations, mais ensuite ils ont jeté une grande quantité de terre qui a formé une montagne et nous supposons qu’en raison du poids important, le tube s’est à nouveau fracturé », a déclaré María Mora, une résidente du secteur.

Le cycle de l’eau potable que la zone a établi va du samedi au lundi matin et pendant cette période, des milliers de litres de liquide sont jetés.

« Ici, nous n’avons le service d’eau potable que 48 heures par semaine, période pendant laquelle nous remplissons les réservoirs, les cruches et tout autre récipient qui sert au stockage, mais de ce tube, qui a été soi-disant réparé, sort un jet d’eau qui forme un ruisseau et qui affecte plusieurs maisons, nous sommes vraiment désolés pour la quantité d’eau potable qui se perd, alors que dans d’autres secteurs de La Pastora, ils manquent de service « , a déclaré Mora.

Défauts sans solution

Entre les coins de Gobernador a Puente Miraflores et Las Delicias à Altagracia, les habitants signalent des rues délabrées avec un grand nombre de bateaux.

« Dans les communautés de La Pastora, ils devraient mettre en œuvre un plan spécial pour changer les tuyaux qui distribuent l’eau potable, car ils ont déjà terminé leur vie utile », a déclaré Luis Pérez.

Les habitants du secteur de La Bajada de los Perros signalent également la même situation avec Hidrocapital.

★★★★★